Violences urbaines sur les Hauts-de-Rouen : trois des auteurs déférés ce matin devant la justice


Dimanche 16 Août 2015 à 11:35 l Actualisé Dimanche 16 Août 2015 - 11:35



Violences urbaines sur les Hauts-de-Rouen : trois des auteurs déférés ce matin devant la justice
Deux des quatre individus interpellés entre jeudi et vendredi sur les Hauts-de-Rouen dans le cadre d'une enquête sur un vol de téléphone portable avec séquestration de la victime, ont été remis en liberté hier soir. S'agissant de mineurs âgés de 16 et 17 ans ils sont convoqués le 22 septembre prochain devant un juge des enfants en vue de leur mise en examen.

Les deux autres, également mineurs (15 et 17 ans) seront déférés ce dimanche devant le magistrat de permanence au parquet de rouen pour vol avec violences avec séquestration, rébellion et violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique.

Leur interpellation, vendredi après-midi dans le quartier de la Grand-Mare, avait tourné à l'émeute. Un trentaine d'individus avaient encerclé les policiers les policiers de la brigade spécialisée de terrain et avaient commis des violences sur eux. Quatre fonctionnaires ont été blessés.

Dans l'échauffourée, l'un des trois interpellés, âgé de 16 ans, en avait profité pour prendre la fuite. C'est un membre de sa famille le sachant recherché qui s'est présenté avec le mis en cause à l'hôtel de police en fin d'après-midi de vendredi. L'adolescent avait alors été placé en garde à vue.

A l'arrivée des renforts, appelés pour ramener le calme dans le quartier, les forces de l'ordre avaient été la cible de jets de projectiles. L'un des émeutiers avait et identifié et interpellé à son domicile un peu plus tard. Le suspect âgé de 20 ans, dont la garde à vue a été prolongée, devait être déféré ce matin au palais de justice en vue de poursuites judiciaires.







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com