Violences conjugales à Val-de-Reuil : le mari déféré au palais de justice d'Evreux


Mardi 21 Avril 2015 à 19:53 l Actualisé Mercredi 22 Avril 2015 - 10:23



Le mari violent a reconnu les faits lors de garde à vue (illustration)
Le mari violent a reconnu les faits lors de garde à vue (illustration)
Un homme de 50 ans a été déféré ce mardi 21 avril devant un magistrat du parquet d'Evreux. Il est soupçonné d'avoir exercer des violences sur son épouse.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de dimanche à lundi au domicile conjugal, à Val-de-Reuil (Eure). C'est la victime elle-même qui a téléphoné à police-secours, peu avant minuit, pour se plaindre des coups que son mari venait de lui porter.

Le mari reconnait les faits

A leur arrivée sur place, les gardiens de la paix constatent en effet que la femme a le visage tuméfié. Elle a été frappée à plusieurs reprises à coups de poing, explique-t-elle. L'auteur des violences, son mari, a quitté l'habitation avant l'arrivée de la police.

Tandis que la victime est prise en charge par les secours, les enquêteurs du commissariat de Val-de-Reuil sont parvenus à entrer en contact avec le mari. Ils lui ont vivement conseillé de se présenter au plus tôt, ce qu'il a fait peu après minuit. Il a été placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées après qu'il a reconnu les faits.

Il la battait devant les enfants

L'enquête a permis d'établir que le quinquagénaire battait très souvent son épouse et ce, depuis plusieurs années. Les deux enfants du couple, entendus par les policiers, ont confirmé les déclarations de leur mère. Eux-mêmes ont assisté parfois à ces violences.

Le mis en cause n'a pas pu expliquer les raisons qui le pousse ainsi à battre son épouse.

L'épouse s'est vu prescrire dix jours d'incapacité totale de travail (ITT).







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com