Publicité.



Victime d'un cambriolage, le chef d'entreprise tend un piège à son voleur près d'Elbeuf


Publié le Lundi 14 Mars 2016 à 19:21 l Actualisé le 14/03 - 23:49


Illustration
Illustration
L'auteur présumé de deux cambriolages commis dans des entreprises voisines implantées à Saint-Aubin-lès-Elbeuf, en Seine-Maritime, a été placé à garde à vue dimanche 13 mars.

Les faits dont il est soupçonné remontent à la nuit du 29 février au 1er mars, dans les locaux de la société SE2R, rue de la Paix à Saint-Aubin-lès-Elbeuf. Le patron de cette entreprise en liquidation judiciaire constate au petit matin qu'il a été victime d'un vol par effraction. Le préjudice est important : le ou les cambrioleurs ont emporté plusieurs lots d'outillages professionnels destinés à être vendus aux enchères. Une entreprise voisine à elle aussi été cambriolée, au cours de la même nuit.

Les policiers lui tendent un piège

Le chef d'entreprise va porter plainte au commissariat de police et va mener en parallèle sa propre enquête. C'est ainsi qu'en visitant un site de vente entre particuliers, le Bon Coin, qu'il découvre avec stupéfaction une annonce proposant la vente d'occasion d'une machine. Il s'agit d'un outil professionnel qui lui a été volé quelques jours plus tôt.

Le patron décide de tendre un piège au vendeur qui a indiqué son numéro de téléphone sur l'annonce. Contact est pris entre les deux hommes qui fixent une date et un lieu pour la transaction : ce sera dimanche 13 mars à 15 heures sur le parking de l'hypermarché Leclerc à Saint-Pierre-lès-Elbeuf.

Les policiers sont bien sûr alertés. Deux équipages de la brigade anti-criminalité mettent en place avec le chef d'entreprise un dispositif destiné à interpeller le présumé voleur.

Nouveau rendez-vous

Ce dernier précise qu'il viendra à bord d'un Renault Kangoo. De fait, les policiers, dissimulés à distance prêts à intervenir, remarque l'arrivée d'un Kangoo qui semble correspondre à celui attendu. Mais il ne s'arrête pas. Quelques instants plus tard, le chef d'entreprise est informé par le pseudo-vendeur que, coincé dans la circulation à Louviers, il souhaite reporter le rendez-vous à un autre jour.

Les policiers repérant alors de nouveau le Kangoo en train de faire le plein de carburant à la station-service décident de contrôler le conducteur. Bingo. Il s'agit bien de l'homme qui était attendu. À bord de son véhicule, sont découverts une télévision, un lapidaire, un analyseur de combustion... Des machines et outils dérobés dans les deux entreprises et que l'individu, âgé de 33 ans et domicilié à Elbeuf, s'apprêtait à livrer à d'éventuels acheteurs.

Les victimes identifient leurs outils

Interrogé par les policiers, le suspect a bien tenté de faire croire qu'il avait acheté ce matériel dans une foire à tout à Pîtres ce même jour. L'ennui, c'est que les deux victimes de cambriolage ont formellement identifié leur outillage.

Lors de la perquisition au domicile de l'Elbeuvien et dans son garage, d'autres objets volés ont été retrouvés. Le cambrioleur a été placé en garde à vue.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE