---

Une mère de famille tuée d'un coup de couteau à Rouen : le mari mis en examen pour meurtre


infoNormandie / Jeudi 10 Mars à 18:59

Une information judiciaire pour "homicide volontaire par conjoint" a été ouverte par le parquet de Rouen, ce jeudi soir. Le mari soupçonné d'avoir tué sa femme d'un coup de couteau au bas-ventre mardi 8 mars en fin d'après-midi, à Rouen, a été mis en examen pour meurtre. Il était en cours de présentation ce soir devant le juge des libertés et de la détention (JLD). Le magistrat devait décider de son placement ou non en détention provisoire, à l'issue du débat contradictoire.

Il plaide l'accident

Lors de sa garde à vue, qui a été prolongée de 24 heures, le meurtrier présumé, âgé de 42 ans, s'est défendu d'avoir voulu tuer son épouse, mère de deux enfants en bas-âge de 4 et 17 mois.

Tout au long de ses auditions, il a évoqué "un accident" qui serait intervenu au cours d'une violente dispute dans l'appartement que le couple occupait au quatrième étage d'un immeuble dans le quartier des Sapins, sur les Hauts de Rouen. Selon lui, sa femme se serait empalée accidentellement sur la lame du couteau qu'il tenait dans une main. Touchée à l'artère fémorale, la victime a perdu beaucoup de sang. Et malgré les soins prodigués par les secours, elle est décédée sur place. 

Une autopsie a été ordonnée par le parquet, afin de déterminer précisément les causes de la mort. 

Les deux enfants hospitalisés

Le quadragénaire avait été condamné en 2010 par le tribunal correctionnel pour violences conjugales envers celle qui allait devenir sa femme quelques mois plus tard. "Il avait purgé sa peine", indique Etienne Thieffry, procureur de la République adjoint, évoquant dans le dossier plusieurs éléments à charge.

Les deux enfants, un garçon et une fille, présents au moment des faits, ont été hospitalisés au CHU de Rouen et font l'objet d'une "évaluation psychologique", précise le magistrat. Une mesure de placement chez des proches de la mère pourrait être envisagée.












Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook