Publicité.



Une équipe de malfaiteurs mise en fuite à Gisors (Eure) sous les tirs des gendarmes


Publié le Mercredi 2 Novembre 2016 à 18:07 l Actualisé le 03/11 - 10:47


Les gendarmes ont tiré à trois reprises en direction des malfaiteurs qui ont pris la fuite (illustration@gendarmerie)
Les gendarmes ont tiré à trois reprises en direction des malfaiteurs qui ont pris la fuite (illustration@gendarmerie)
Les gendarmes ont fait usage de leurs armes à trois reprises contre des malfaiteurs qui sont parvenus à prendre la fuite. Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi entre le Val d'Oise, la Seine-Maritime et l'Eure.

En milieu de nuit, une équipe de malfaiteurs est signalée successivement à Chars (Val d'Oise), à Gournay-en-Bray (Seine-Maritime) puis à Gisors (Eure). Ces individus s'attaquent à chaque fois a des bars-tabacs, sans succès.

Réveillé, le buraliste les met en fuite

A Gournay, ils parviennent avec une voiture-bélier à défoncer la devanture du Nemrod, rue du Général de Gaulle. Le rideau de fer est partiellement arraché. Dans le vacarme le propriétaire du bar-tabac qui loge au dessus de son commerce est réveillé et met en fuite le commando composé d'au moins six hommes gantés et cagoulés.

S'agit-il des mêmes qui ont tenté un peu plus tôt de défoncer la vitrine d'un bar-tabac de Chars ? Toujours est-il que là aussi les malfaiteurs ont échoué dans leur tentative.

Attendus à Gisors par les gendarmes

Ils n'auront guère plus de chance à Gisors où vers 4 heures du matin, ils lancent un véhicule-bélier (un Scenic) contre la devanture du Maryland, un bar-tabac de la rue de Vienne en plein centre-ville.

Deux gendarmes assistent quasiment en direct à la scène. Ils ne sont pas là par hasard : munis du signalement des deux véhicules volés - un Scenic et une BMW - à bord desquels les malfaiteurs ont opéré à Chars et à Gournay, les militaires de Gisors ont en effet monté une planque à l'entrée de la ville.

Les gendarmes tirent à trois reprises

C'est ainsi qu'ils repèrent les véhicules suspects et les suivent discrètement jusqu'au Maryland. Et alors que les malfaiteurs se positionnent devant le commerce, prêts à passer à l'action, les gendarmes interviennent, font les sommations d'usage puis tirent à trois reprises en direction des individus, sans apparemment les atteindre.

Les malfaiteurs prennent la fuite en direction d'Étrepagny à bord de la BMW, abandonnant le Scenic sur place. Ce dernier, signalé volé a Chars en début de nuit, est récupéré par les enquêteurs de la cellule d'identification criminelle (CIC) d'Évreux qui ont pu procéder à des relevés de traces et d'indices (empreintes et ADN).

La BMW retrouvée calcinée

Quant à la BMW, elle sera prise en chasse un peu plus tard par un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) de Cergy et par des gendarmes de la brigade de recherche de Pontoise. Le véhicule, de grosse cylindrée, n'a pu être intercepté. Il a été découvert dans la matinée entièrement calciné dans les environs de Chars où il avait été dérobé dans la nuit.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer dans quelles circonstances les gendarmes ont été amenés à faire usage de leurs armes. Elle est confiée à la section recherche (SR) de Rouen.

Pour ce qui concerne les tentatives de vols dans les bars-tabacs, les investigations sont confiées à la brigade de recherche de Pontoise.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE