Au domicile des trois supects, dans un camp des gens du voyage en Seine-Saint-Denis, les enquêteurs de la Police judiciaire de Versailles ont découvert un nombre impressionnant de bijoux volés, des armes et 100 000 euros en liquide ! Le trio était aussi recherché par les gendarmes du Nord-Pas-de-Calais.

Une équipe de faux policiers arrêtée par la Brigade de répression du banditisme de Versailles


Jeudi 12 Mars 2015 à 16:50 l Actualisé Jeudi 12 Mars 2015 - 23:31



Les policiers de la Direction régionale de police judiciaire de Versailles travaillaient depuis quelque temps sur cette équipe de voleurs par ruse (Photo d'illustration @DGPN)
Les policiers de la Direction régionale de police judiciaire de Versailles travaillaient depuis quelque temps sur cette équipe de voleurs par ruse (Photo d'illustration @DGPN)
Une femme et deux hommes, soupçonnées d'être les auteurs d'une série de vols à "la fausse qualité" au préjudice de personnes âgées dans les Yvelines ont été interpellés en flagrant délit, mardi, par les enquêteurs de la Direction régionale de police judiciaire (DRPJ) de Versailles.

Le trio, originaire de la communauté des gens du voyage dont le campement est basé en Seine-Saint-Denis, est tombé dans les filets des policiers versaillais de la Brigade de répression du banditisme (BRB) et de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) qui pistaient depuis quelque temps déjà une équipe de faux policiers dont les victimes étaient des personnes âgées

Bijoux, armes et 100 000€ en liquide 

Les trois voleurs, selon nos informations, étaient recherchés par la gendarmerie du Nord-Pas-de-Calais qui les suspectent d'une quarantaine de vols à la fausse qualité. Lors des perquisitions effectuées dans leur campement  à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), les policiers de la BRB et de la BRI ont découvert des "kilos de bijoux", des armes de poing et longues ainsi que la coquette somme de 100 000€ en espèce ! 

Le mode opératoire utilisé par ces malfaiteurs était toujours sensiblement le même. Une femme se présentait chez une femme ou un homme âgé affirmant travailler pour la mairie. Quelques instants plus tard, deux pseudos policiers - ses complices en réalité - faisaient irruption à leur tour dans le domicile de la personne âgée. Ils expliquaient alors venir pour interpeller la prétendue employée de mairie qui, déclaraient-ils, est une cambrioleuse. Dans la confusion, les individus en profitaient pour dérober les bijoux et les économies de leur victime et prenaient la fuite sans être inquiétés.

Leur voiture était sous surveillance

En quelques mois, le nombre des victimes en Ile-de-France, dans le Nord-Pas-de-Calais et en Normandie, s'est élevé à plus d'une quarantaine.  A chaque fait constaté, la police technique et scientifique a recueilli de nombreux éléments et indices qui ont permis finalement aux enquêteurs de remonter, notamment, jusqu'à cette équipe.

Les policiers de la DRPJ de Versailles avaient ainsi placé sous surveillance une voiture signalée à plusieurs reprises à proximité des endroits où se sont déroulés des faits. Filature classique, de jour comme de nuit, qui leur a permis, mardi, de localiser le véhicule suspect dans le secteur de Houilles (Yvelines) où un nouveau vol par ruse venait d'être signalé au préjudice d'une femme de 87 ans. Les trois voleurs ont été interpellés en flagrant délit.

Placés en garde à à vue à Versailles, pour être auditionnés sur les faits commis en Ile-de-France, les suspects ont été remis ce jeudi aux mains de la gendarmerie qui va poursuivre les investigations. Le parquet de Versailles s'est quant à lui dessaisi au profit de celui d'Arras.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com