Une équipe de cambrioleurs des Mureaux démantelée par les policiers de Conflans-Sainte-Honorine

Jeudi 23 Avril 2015 à 15:51 l Actualisé Jeudi 23 Avril 2015 - 19:29



Une équipe de cambrioleurs des Mureaux démantelée par les policiers de Conflans-Sainte-Honorine
Les auteurs présumés de plusieurs vols par effraction et d'un home-jacking notamment sont jugés en comparution immédiate ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines).

Ces trois hommes âgés de 20 et 21 ans et domiciliés aux Mureaux étaient dans le collimateur des policiers du groupe d'enquêtes anti-cambriolages (GEAC)  Conflans-Sainte-Honorine depuis bientôt un an. Deux d'entre eux avaient été interpellés en flagrant délit le 12 mai 2014 à Verneuil-sur-Seine, sur les lieux d'une tentative de cambriolage. Une enquête préliminaire avait alors été ouverte afin de permettre aux enquêteurs de mener des investigations plus fouillées, compte tenu du passé judiciaire des mis en cause impliqués déjà dans plusieurs vols à par effraction.

Ecoutes et surveillance

Placés sur écoutes téléphoniques et étroitement surveillés, les deux muriotins étaient bientôt soupçonnés d'être les auteurs d'au moins trois cambriolages commis entre 1 et 9 mai 2014, respectivement à Andrésy, Condécourt (Val d'Oise) et à Vaux-sur-Seine. L'enquête permettait également d'établir que les jeunes gens préparaient un nouveau coup. 

Lors de leur audition, les deux plus jeunes reconnaissaient les faits, tandis que le troisième suspect les niait en bloc. 

Confondus sur un home-jacking

Lors des perquisitions, il y a près d'un an, les policiers du groupe anti-cambriolages de Conflans-Sainte-Honorine avaient retrouvé une clé de contact d'une Citroën C3, au domicile d'un des mis en cause. Un élément qui a aujourd'hui permis de les confondre  et de les impliquer dans un home-jacking commis à Andrésy et dans les vols par effraction commis à Condécourt et Vaux-sur-Seine.

Déférés ce jeudi 24 avril devant un magistrat du parquet de Versailles, les trois hommes devaient être jugés dans l'après-midi devant la 6ème chambre correctionnelle pour association de malfaiteurs, tentatives de vols et vols par effraction. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com