SEINE-MARITIME.

Une boulangerie de Grand-Quevilly braquée par un malfaiteur cagoulé et armé d'un pistolet automatique


Mercredi 15 Février 2017 à 11:34

Le braqueur est passé à l'action peu avant la fermeture de la boulangerie, située au pied d'un immeuble (illustration)
Le braqueur est passé à l'action peu avant la fermeture de la boulangerie, située au pied d'un immeuble (illustration)
Une boulangerie-pâtisserie de Grand-Quevilly a été braquée hier soir (mardi) par un individu qui a dérobé la recette, sous la menace d'une arme de poing. Les victimes n'ont pas été blessée.

Il est 19 heures. "Ma Boulange", rue Joseph Jérôme de Lalande, s'apprête à fermer quand, soudain, un homme fait irruption dans la boutique. Armé d'un pistolet automatique, le visage dissimulé par une écharpe et un bonnet recouvert d'une capuche (on ne voit que les yeux) braque son arme en direction de la boulangère seule à cet instant. Il réclame l'enveloppe dans laquelle la recette de la soirée (150€) a été rangée. Puis il exige qu'on lui remette le fond de caisse, soit 80€ environ.

Il arme son pistolet

Le boulanger, alors dans son fournil, entend des éclats de voix et se précipite. Il est alors braqué à son tour par le malfaiteur qui, après avoir armé la culasse de son pistolet pour l'intimider, prévient le couple de "faire attention à ce qu'ils font". Puis, après avoir vidé le tiroir-caisse l'homme prend prend la fuite à pied dans une direction ignorée.

Un plan de recherches a été mis en place dans le secteur sur la base de la description du malfaiteur fournie par la boulangère et son mari, âgés respectivement de 48 et 63 ans. L'individu n'a pas été retrouvé, dans l'immédiat. Il est bien sûr activement recherché.

L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale.














Publicité.











PUBLICITE








PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook