Un vol de moto serait à l'origine d'un réglement de compte sanglant près de Gournay-en-Bray


Dimanche 29 Septembre 2013 à 17:11 l Actualisé Dimanche 29 Septembre 2013 - 18:27



Saint-Germer-de-Fly (Oise) est situé à moins de dix kilomètres de Gournay-en-Bray, en Seine-Maritime.
Saint-Germer-de-Fly (Oise) est situé à moins de dix kilomètres de Gournay-en-Bray, en Seine-Maritime.
Réglement de compte sanglant dans une commune de l'Oise. Vendredi soir, à Saint-Germer-de-Fly, à quelques kilomètres de Gournay-en-Bray, un homme de 24 ans est mort sous les balles de son agresseur.

La victime, Tristan, qui habite dans ce gros bourg de 1800 âmes, revenait du stade de football avec un copain, Antoine, âgé de 27 ans et qui serait originaire de l'Eure. Sur leur chemin, les deux hommes ont été pris à partie par quatre individus venus semble-t-il tout spécialement pour éclairir une histoire d'un vol de moto, rapporte notre confrère l'Eclaireur .

Touché par quatre projectiles ?

Il était autour de 22 heures. Des coups de feu ont été tirés. Ils ont été fatals à Tristant qui aurait été touché par quatre projectiles. Antoine, lui, a été blessé sérieusement lui aussi par les tirs mais ses jours ne sont pas en danger. Il a été hospitalisé au CHU de Rouen.

Le corps de la victime a été découvert dans l'étang situé à proxiité de l'endroit où se sont déroulés les faits. Les sapeur-pompiers ont tenté de réanimer Tristant.

Recherches infructueuses

Le meurtrier et ses complices ont pris la fuite à bord de deux véhicules dont l'Audi de la victime. Des recherches ont été entreprises vendredi soir jusqu'à une heure avancée de la nuit par les gendarmes de l'Oise mais aussi de la Seine-Maritime et de l'Eure. Elles n'ont pas permis de retrouver les individus.

Les plongeurs de la gendarmerie ont inspecté samedi matin les pronfondeurs de l'étang à la recherche d'éventuels éléments, dont l'arme du crime.

La gendarmerie de l'Oise en charge de l'enquête a déjà auditionné de nombreuses personnes à Saint-Germer-de-Fly où la famille de Tristan demeure. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com