Deux interpellations en Seine-Maritime.

Un trafic de stupéfiants démantelé dans l'agglomération de Rouen


infoNormandie / Jeudi 30 Mars à 14:43

De l'héroïne, de la cocaïne et du cannabis ont été découverts dans une maison abandonnée à Saint-Etienne-du-Rouvray (Photo©Police nationale)
De l'héroïne, de la cocaïne et du cannabis ont été découverts dans une maison abandonnée à Saint-Etienne-du-Rouvray (Photo©Police nationale)
Après quatre mois d'investigations, les services de police rouennais ont démantelé un trafic local de stupéfiants. Le chef du réseau, âgé de 40 ans, et son amie ont été arrêtés et placés en garde à vue, la semaine dernière. Une dizaine de clients ont également été auditionnés dans le cadre de cette enquête.

Son téléphone placé sur écoute

En décembre dernier, un "tuyau" arrive aux oreilles des hommes de l'unité de lutte contre les stupéfiants, comme quoi un habitant de Saint-Etienne-du-Rouvray se liverait à un trafic de drogue. Le téléphone du suspect est mis sur écoute. Les enquêteurs parviennent rapidement à établir que la quadragénaire est en contact avec une bonne dizaine de "clients" dans l'agglomération rouennaise.

Le petit trafiquant est méfiant : « il change de téléphone tous les quinze jours et utilise le véhicule de son amie qui habite les Hauts-de-Rouen pour ne pas se faire repérer », souligne une source policière.

De l'héroïne et de la cocaïne saisies dans une maison abandonnée

Les investigations permettent de rassembler d'autres éléments, comme le lieu où est cachée la drogue : une maison abandonnée à Saint-Etienne-du-Rouvray, sur la rive gauche de Rouen. C'est ainsi que mardi 21 mars, la décision est prise de mettre sous surveillance la veille bâtisse sachant que le suspect doit venir s'approvisionner.  De fait, vers 14 heures, l'individu et son amie arrivent à bord d'une Clio, puis pénètrent dans la maison. Les policiers font irruption à leur tour immédiatement  et interpellent le couple en flagrant délit.

Lors de la palpation de sécurité, les fonctionnaires découvrent une vingtaine de grammes d'héroïne dans les poches du quadragénaire. La femme est quant à elle en possession de quelques grammes de résine de cannabis.

La perquisition de la maison permet de retrouver 1 kg d'héroïne, 99 grammes de cocaïne et une vingtaine de grammes de résine de cannabis.

Le trafic durait depuis septmbre 2016

Lors de son audition, en garde à vue, le mis en cause a reconnu s'adonner au trafic de stupéfiants depuis septembre 2016 et avoir revendu depuis cette date, selon lui, 300 grammes d'héroïne.

Il a été déféré le vendredi 24 mars au palais de justice de Rouen pour usage, détention et transport de stupéfiants. 









Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook