---

Eure.

Un trafic de stupéfiants démantelé à Brionne : trois mineurs mis en examen, un majeur jugé et écroué


infoNormandie / Jeudi 15 Juin à 19:51

Lors des perquisitions avec le chien anti-drogue de l'équipe cynophile d'Evreux, les gendarmes de Brionne ont découvert de l'héroïne, de la résine de cannabis et de l'argent (Illustration © Gendarmerie/Facebook)
Lors des perquisitions avec le chien anti-drogue de l'équipe cynophile d'Evreux, les gendarmes de Brionne ont découvert de l'héroïne, de la résine de cannabis et de l'argent (Illustration © Gendarmerie/Facebook)
La gendarmerie de Brionne (Eure) a mis un coup d'arrêt à un trafic local de drogue, en interpellant quatre membres de ce réseau, trois mineurs et un majeur. Les premiers, âgés de 16 et 17 ans, ont été présentés au juge des enfants d'Evreux et mis en examen. Le dernier, âgé d'une vingtaine d'années, a été jugé en comparution immédiate et condamné à 10 mois de prison ferme avec mandat de dépôt à l'issue de l'audience.

Dans la soirée du lundi 12 juin, les gendarmes sont appelés à intervenir pour des jeunes qui squattent un immeuble abandonné à Brionne. L'un des jeunes gens, mineur, est ramené chez ses parents. 

Des perquisitions fructueuses

En faisant une rapide enquête de voisinage, les militaires apprennent que l'adolescent détiendrait des produits stupéfiants. Immédiatement, une perquisition est effectuée à son domicile avec l'appui du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de Bernay et d'une équipe cynophile "stupéfiants" d'Evreux. La fouille de l'habitation permet de découvrir des éléments intéressants : balances électroniques, couteau dont la lame est noircie...

De l'héroïne, de la résine et de l'argent liquide

Le lendemain, une seconde perquisition est menée dans un deuxième logement. Les gendarmes mettent la main cette fois sur 23 grammes d'héroïne, une cinquantaine de grammes de résine de cannabis ainsi que sur des billets de banque.

Les quatre suspects sont placés en garde à vue.

Lors de leur audition respective, ils reconnaissent leur participation à un trafic local. Présentés le 14 juin devant les magistrats du parquet d'Evreux, les mineurs sont mis en examen et placés en contrôle judiciaire. Le plus âgé, en état de récidive légale, est condamné à une peine de 10 mois de prison ferme. Il a été incarcéré à la maison d'Evreux d'Evreux.











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook