Un trafic de drogue animé par des lycéens et collégiens démantelé à Bernay


Vendredi 15 Janvier 2016 à 14:46 l Actualisé Samedi 16 Janvier 2016 - 15:02



Un peu de résine de cannabis et des téléphones portables ainsi que des couteaux ont été saisis lors des perquisitions menées au domicile respectif des suspects (Illustration @Gendarmerie)
Un peu de résine de cannabis et des téléphones portables ainsi que des couteaux ont été saisis lors des perquisitions menées au domicile respectif des suspects (Illustration @Gendarmerie)
Un trafic de stupéfiants a été démantelé à Bernay (Eure). Les gendarmes enquêtaient depuis plusieurs mois. Dans le collimateur, des lycéens et surtout un jeune homme de 19 ans qui semblait être à la tête d'un petit réseau qui sévissait essentiellement aux abords du lycée Fresnel et du collège Le Hameau. 

Tout est parti d'un simple contrôle opéré en avril 2015. De fil en aiguille, les enquêteurs ont identifié des consommateurs et des dealers. Les suspects ont alors été placés sous surveillance, le temps de réunir suffisamment d'éléments pour les confondre. Puis il y a quelques jours, les gendarmes sont passés à l'action en interpellant les auteurs présumés du trafic.

Lors des auditions, en garde à vue, il a pu être établi que le trafic durait depuis 2014 et qu'il était essentiellement orchestré par des lycéens et très jeunes majeurs. Les investigations avaient déjà "permis d'engager la responsabilité de trois dealers, et de nombreux consommateurs et revendeurs occasionnels", explique-t-on au groupement de gendarmerie de l'Eure.

Au cours des perquisitions effectuées dans les différents domiciles des principaux mis en cause, les enquêteurs ont ainsi découvert 140 grammes de résine de cannabis, quelques grammes d'herbe de cannabis, 465 euros en liquide, ainsi que d'une dizaine de téléphones portables et des armes blanches.

Tête de réseau et dealers devront répondre à une convocation entre avril et mai prochain, pour comparaître devant le tribunal correctionnel d'Evreux. Les 14 autres, des consommateurs, feront l'objet d'une convocation ultérieure devant la justice.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com