Une intersyndicale s'est constituée à la suite de cette énième agression, la 9ème depuis le début de l'année, selon le syndicat des suveillants pénitentiaires (SPS). Une journée d'action est prévue vendredi 19 juin au centre de détention.

Un surveillant frappé par un détenu à Val-de-Reuil : le SPS prépare la riposte


Lundi 15 Juin 2015 à 23:53 l Actualisé Mardi 16 Juin 2015 - 17:58



Un surveillant du centre de détention Les Vignettes à Val-de-Reuil (Eure) a été victime d'une agression - la troisième depuis le début de l'année le concernant - ce lundi 15 juin vers 17 heures, alors qu'il se trouvait au quartier probatoire.

Selon le syndicat pénitentiaire des surveillants (SPS), qui a révélé l'agression dans un communiqué publié ce lundi soir, le surveillant a été frappé au visage avec un pot à café en verre par un détenu qui revenait d'une commission de discipline. "Le détenu aurait ensuite continuer à frapper le collègue au sol", explique Nicolas Bihan, délégué Interrégional et secrétaire local SPS.

Les surveillants "sous le choc"

"Le surveillant agressé est tombé dans les bras d'un collègue, il était littéralement assommé. Il s'en remettra difficilement. Les collègues sont choqués à Val de Reuil", assure-t-il. Il souffre d'un traumatisme crânien, de diverses contusions au visage et d'une entorse à deux doigts. Il s'est vu prescrire 10 jours d'incapacité totale de travail et 10 jours d’arrêt dans un premier temps, selon le syndicat.
.
Le SPS se dit "sous le choc" et "scandalisé par cette énième agression, écoeuré par le laxisme de notre administration et l'impunité que celle-ci crée auprès des détenus".

Nicolas Bihan annonce ainsi que son syndicat prépare "un mouvement sans tarder, vendredi 19 juin en intersyndicale SPS / FO pour le moment". Il entend appeler à la mobilisation dès ce mardi pour attirer l'attention de l'opinion sur "la politique désastreuse de l'administration pénitentiaire."

Trois syndicats appellent à la mobilisation pour le 19 juin

Dans un communiqué rendu public ce mardi 16 juin en milieu d'après-midi, trois syndicats de surveillants pénitentiaires (le SPS non gradés, le SLP-FO et l'UFAP) annoncent une journée d'action pour vendredi 19 juin, à partir de 6h30. Ils entendent, par ce mouvement, dénoncer les agressions dont sont victimes les surveillants depuis le début de l'année (9 agressions à Val de Reuil en 6 mois).

Lire ici l'intégralité du commuiniqué







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com