Un scooter s'enflamme : le feu ravage un petit immeuble à Bacqueville-en-Caux


Samedi 1 Novembre 2014 à 09:21 l Actualisé Samedi 1 Novembre 2014 - 12:43



Les pompiers, malgré les moyens engagés, ne sont pas parvenus à empêcher le feu de se propager à l'ensemble de l'immeuble (Photo d'illustration)
Les pompiers, malgré les moyens engagés, ne sont pas parvenus à empêcher le feu de se propager à l'ensemble de l'immeuble (Photo d'illustration)
La gendarmerie a ouvert une enquête après l'incendie cette nuit de vendredi à ce samedi, vers 2 heures du matin, d'un scooter qui s'est propagé à un petit immeuble, à Bacqueville-en-Caux.

L'origine criminelle est une des pistes privilégiées par les enquêteurs Le feu s'est déclaré sur le deux roues dans des conditions pour le moins mystérieuses. Le scooter était stationné à proximité du bâtiment et appartenait à un habitant de cet immeuble.

L'immeuble est évacué

Devant l'ampleur du sinistre, les secours ont demandé aux huit occupants de l'immeuble, qui compte cinq appartements, d'évacuer immédiatement leur logement.

Les moyens importants déployés par les sapeurs-pompiers, n'ont pas permis de venir à bout de l'incendie qui s'est propagé à l'ensemble du bâtiment. Il a fallu abattre la toiture qui menaçait de s'effondrer.

Un acte criminel ?

Il n'y a pas eu de blessé mais les dégâts sont très importants, selon la gendarmerie qui n'écarte pas la piste criminelle. L'enquête a été confiée à la communauté de brigades d'Offranville et à la brigade de recherches de Dieppe.

Les sinistrés ont été relogés dans la nuit chez des membres de leur famille ou des amis.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com