Publicité.



Un sanglier rebelle abattu par les policiers dans une propriété privée à Bihorel


Publié le Vendredi 7 Mars 2014 à 19:09 l Actualisé le 07/03 - 20:45


Un sanglier rebelle abattu par les policiers dans une propriété privée à Bihorel
SEINE-MARITIME - Les policiers ont dû faire usage de leurs armes pour abattre un sanglier d'une quarantaine de kilos qui les chargeait dangereusement. La scène se déroule jeudi 6 mars vers 18 h 40 et a pour cadre le jardin d'une maison d'habitation, rue du Docteur-Caron à Bihorel, dans la banlieue de Rouen. La propriétaire des lieux a appelé police secours après avoir découvert qu'un sanglier s'était réfugié dans sa propriété, sous un sapin au fond du jardin.

Tué au fusil à pompe

Les policiers assistés de leurs collègues de la police municipale ont tenté de neutraliser la bête, mais lorsqu'un des fonctionnaires s'est approché, il a entendu des grognements et le sangier a foncé dans sa direction. S'estimant en danger, le gardien de la paix a sorti son arme de service et a tiré blessant sérieusement l'animal qui est parti se réfugier sous un autre sapin. En essayant de le déloger, un deuxième policier a été lui aussi chargé : il a fait feu sur le sanglier sans parvenir à l'abattre. Il a finalement été fait appel aux hommes de la brigade anti-criminalité (BAC) qui sont équipés de fusil à pompe pour tuer l'animal.

Un lieutenant de louverie de Bois-Guillaume s'est déplacé pour prendre en charge le cadavre du mammifère.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE