Un sac à main intrigant : trois suspects interpellés à Saint-Aubin-lès-Elbeuf


Mercredi 14 Août 2013 à 16:38 l Actualisé Mercredi 14 Août 2013 - 19:20



Un homme qui tient à la main un sac à main de femme, voilà de quoi intriguer un policier digne de ce nom. La scène se passe mardi 13 août vers 12 heures. Une voiture de police-secours est en patrouille rue de Tourville, dans le quartier des Feugrais à Saint-Aubin-lès-Elbeuf (Seine-Maritime).

L'un des fonctionnaires remarque deux hommes, dont l'un tient un sac à main de femme. A la vue des policiers, ces derniers prennent la fuite subitement et disparaissent derrière des buissons.

Les policiers font usage de gaz lacrymogène

Pour les policiers, il est clair que ces deux-là ont quelque chose à se reprocher. Ils décident alors de les contrôler. Mais encore faut-il les retrouver. Par chance, les deux fuyards sont repérés au moment où ils s'apprêtent à s'enfuir à bord d'une Alfa Roméo conduite par un troisième individu. Ce dernier essaie de dégager son véhicule coincé entre deux voitures, alternant marche avant et marche arrière. Il est bien décidé à se soustraire à tout contrôle.

Devant le refus du conducteur de s'arrêter, un des policiers est contraint de mettre des coups de tonfa sur le pare-brise de l'Alfa. Mais l'automobiliste ne veut toujours rien entendre. Il saisit le bras gauche du fonctionnaire qui veut le faire descendre, et continue ses accélérations dangereuses pour la sécurité du fonctionnaire. Les autres policiers doivent alors faire usage de gaz lacrymogène pour le neutraliser.

Interpellés tous les trois

Les trois suspects parviennent néanmoins à s'enfuir à pied. L'un sera retrouvé un peu plus tard rue des Capucines prostré et les yeux rougis par le gaz lacrymogène. Le deuxième est interpellé roulé en boule à proximité d'un transformateur, empêtré dans des fils barbelés. Le troisième est localisé rue Lenôtre à Cléon par une patrouille de la compagnie départementale d'intervention (CDI). Sur lui, les policiers découvrent un tournevis.

Le sac à main, provenant d'un vol par escalade commis le même jour, sera retrouvé dans l'Alfa Roméo.

Présentés à un magistrat du parquet

Les trois hommes, âgés de 35, 32 et 31 ans et domiciliés respectivement à Dieppe, Cléon et Sotteville-lès-Rouen, sont issus de la communauté des gens du voyage. Ils ont été placés en garde à vue et deux d'entre eux seront présentés à un magistrat du parquet de Rouen dans la matinée de ce jeudi 15 août, pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique, vol en réunion et refus d'obtempérer". Le Dieppois quant à lui a été remis en liberté.

Le policier a été blessé au bras gauche.

L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com