Un officier de police tué à l'arme blanche à Magnanville, sa famille prise en otage par le meurtrier


Lundi 13 Juin 2016 à 23:01 l Actualisé Mardi 14 Juin 2016 - 00:23



Les hommes du RAID tentaient en début de nuit d'obtenir la reddition du meurtrier et preneur d'otages (Illustration)
Les hommes du RAID tentaient en début de nuit d'obtenir la reddition du meurtrier et preneur d'otages (Illustration)
L'auteur du meurtre d'un commandant de police ce lundi soir dans les Yvelines retiendrait en otage les membres de la famille de la victime, à Magnanville, près de Mantes-la-Jolie.

Le drame est survenu vers 20h30, allée des Perdrix dans une cité pavillonnaire, devant le domicile du fonctionnaire. Le meurtrier a frappé de plusieurs coups de couteau, au moins neuf, à l'abdomen, l'officier de police qui a succombé à ses blessures. L'individu s'est ensuite retranché dans l'habitation de la victime et aurait pris en orage sa famille.

La direction départementale de la sécurité publique (DDSP) a sollicité l'intervention du RAID, l'unité d'élite de la police nationale qui était déjà intervenue dans l'après midi à la maison d'arrêt de Bois d'Arcy pour un détenu retranché dans sa cellule. Ces policiers entraînés à ce type de situation devraient essayer d'obtenir la reddition du meurtrier.

Le quartier a été bouclé et d'importantes forces de police sont mobilisées sur les lieux.

La victime, Jean-Baptiste S., âgé de 42 ans, était en poste au commissariat des Mureaux.

Dernière minute. Le meurtrier du policier et preneur d'otages a été abattu par les policiers du RAID. Une femme retenue en otage dans le pavillon de la victime aurait été tuée. Son fils est sain et sauf.











Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com