Un motard de 52 ans tué dans une collision à Ecalles-Alix en Seine-Maritime


Vendredi 8 Mars 2013 à 22:56 l Actualisé Samedi 9 Mars 2013 - 12:16



Le motard circulait sur une route prioritaire, la D6015, en direction de Barentin. La Toyota qui débouchait de la D89, ne l'aurait pas vu arriver
Le motard circulait sur une route prioritaire, la D6015, en direction de Barentin. La Toyota qui débouchait de la D89, ne l'aurait pas vu arriver
Un motard de 52 ans a trouvé la mort vendredi 8 mars dans une collision à l'intersection des D6015 et 89 à Ecalles-Alix (Seine-Maritime).

L'accident s'est produit vers 20 h 40, entre un véhicule qui débouchait de la D89 et une moto de marque Ducati circulant sur une route prioritaire, la D6015 dans le sens Yvetot - Barentin.

Selon les premières constatations effectuées par les gendarmes d'Yvetot, la Toyota a été percutée de plein fouet par la moto alors qu'elle s'engageait sur la D6015. Le choc a été d'une extrême violence. Le pilote du deux roues, un homme de 52 ans demeurant à Montigny-les-Cormeilles, dans le Val d'Oise, a été grièvement blessé. Les secours ont essayé longuement de le réanimer. Mais malgré les soins intensifs prodigués, d'abord par les sapeurs-pompiers puis par le médecin du SMUR, la victime a succombé sur place.

Elle n'a pas vu le motard arriver

La conductrice âgée de 55 ans et originaire d'Avremesnil, dans le canton de Bacqueville-en-Caux, a expliqué qu'elle n'a pas vu le motard arriver lorsqu'elle a engagé sa voiture dans le carrefour.

Fortement choquée, elle a dû être transportée à l'hôpital Charles-Nicolle à Rouen.

La circulation a été coupée sur la D6015, dans les deux sens, afin de permettre aux secours d'intervenir dans de bonnes conditions de sécurité. L'Escadron départemental de sécurité routière (EDSR 76) a mis en place des déviations. La circulation a été rétablie vers 23 heures. Le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie 5PSIG) est également intervenu pour sécuriser les lieux de l'accident.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie, afin de déterminer les circonstances exactes de cet accident.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com