Un jeune homme meurt carbonisé dans un accident à Bellengreville, près de Dieppe


Samedi 18 Mai 2013 à 08:47 l Actualisé Samedi 18 Mai 2013 - 19:39



Le drame s'est produità quelques mètres de la ferme du Pimont à la sortie du hameau  de Breuilly en direction de Intraville (Photo Google Maps)
Le drame s'est produità quelques mètres de la ferme du Pimont à la sortie du hameau de Breuilly en direction de Intraville (Photo Google Maps)
Un accident de la route a coûté la vie à un jeune homme, Olivier L., qui allait avoir 20 ans. Le drame s'est produit peu avant 5 h 45, rue du 31 août 1944 (RD 256) à Bellengreville, une commune située entre Envermeu et Dieppe.

Les causes de l'accident ne sont pas encore tout à fait établies. Toujours est-il que la Peugeot 106 à bord de laquelle trois jeunes gens avaient pris place a fait plusieurs tonneaux sur une vingtaine de mètres avant de s'immobiliser sur le toit au milieu de la chaussée et de prendre feu.

Des flammes de 5 à 6 mètres

Deux des occupants, blessés légèrement, ont réussi à s'extirper de la voiture, mais pas le conducteur qui était coincé dans l'habitacle. L'un des jeunes gens est allé demander de l'aide à la ferme du Pimont, située à quelques dizaine de mètres de là.

Le fils du fermier s'est emparé d'un extincteur, mais quand il est arrivé sur place des "flammes de 5 à 6 mètres s'élevaient de la voiture complètement embrasée, rendant toute approche impossible", selon un témoin.

Les secours n'ont rien pu faire pour le jeune homme qui est mort carbonisé. Il était domicilié à Intravillet.

Les deux blessés,prénommés Kevin, âgés de 19 ans et originaires de Bellengreville et de Criel-sur-Mer, ont été transportés par les sapeurs-pompiers à l'hôpital de Dieppe, sous assistance médicale du SAMU.

Une route sinueuse et étroite

La gendarmerie d'Envermeu a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances exactes de l'accident. Comme il est d'usage, des prélèvements (alcool et drogue) ont été effectués sur le conducteur, qui seront soumis à analyses.

La route départementale 256 est "une route sinueuse et très étroite", indique le maire de Bellengreville, René Godefroy, qui s'est rendu sur les lieux du drame. L'accident s'est produit sur une portion rectiligne bordée d'arbres à la sortie du hameau de Breuilly.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com