Un jeune homme découvert dans un état grave à Rouen : faisait-il du rodéo avec sa moto ?


Samedi 17 Mai 2014 à 13:00 l Actualisé Lundi 19 Mai 2014 - 22:04



SEINE-MARITIME. Un jeune homme de 19 ans a été grièvement blessé dans la nuit de vendredi à ce samedi 17 mai, probablement dans un accident de moto. Il a été découvert inanimé vers minuit dans une rue du quartier Grammont, sur la rive gauche de Rouen. Les secours ont constaté qu'il avait un hématome important au niveau du crâne ce qui laisse à penser qu'il ne portait pas de casque.

Il a reçu les premiers soins d'urgence par les sapeurs-pompiers avant d'être pris en charge par une équipe du SAMU et transporté aux urgences du CHU de Rouen, dans un état grave.

La moto n'était plus là

Une soixantaine de badauds était agglutinée autour du jeune homme lorsque les pompiers sont arrivés. La police, qui a fait appel à des renforts, a dû leur demander de s'éloigner afin de ne pas gêner l'intervention des secours.

Les premières constatations ont permis d'établir que le jeune Rouennais, originaire du quartier de Grammont, circulait au guidon d'une moto de cross qui avait disparu à l'arrivée des secours et qui n'a pas été retrouvée. Seulement un morceau de garde boue a été découvert sur place.

Une roue arrière fatale ?

Les enquêteurs de la Brigade des accidents et délits routiers (BADR) ont relevé sur place une trace de freinage qui se termine au pied d'un mur. Tout indique que le motard aurait perdu le contrôle de son engin. Roulait-il trop vite ? Aucune des personnes présentes sur le lieu de l'accident n'a "rien vu rien entendu".

Toutefois les policiers ont recueilli des témoignages de riverains affirmant qu'une moto faisait du rodéo dans le quartier en début de nuit. Selon l'un d'eux, son pilote aurait fait une roue arrière avant de terminer sa course dans le mur. Une version contestée par un ami du jeune homme qui, sur Twitter, affirme que "Mourad était seul à ce moment là" et qu'il est "faux de dire qu'il faisait une roue arrière"

On apprenait ce lundi matin, que la famille de la victime, qui est toujours dans le coma, avait remis aux services de police la moto accidentée.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com