Un homme de 84 ans tué sur le coup dans un face-à-face sur l'ex-RN13, dans l'Eure


Jeudi 7 Août 2014 à 18:37 l Actualisé Vendredi 8 Août 2014 - 10:34



photo 1
  • photo 1
  • photo 2
  • photo 3
  • photo 4
Encore un mort sur la route, dans l'Eure. Un homme de 84 ans, originaire de Noisy-le-Roi, dans les Yvelines, a été tué sur le coup dans un face-à-face entre la Renault Mégane qu'il conduisait et un poids-lourd de 44 tonnes vide. 

La collision s'est produite ce jeudi 7 juillet vers 16 h 30, sur la D613 (ex-RN13) qui relie Evreux et Lisieux, dans une ligne droite. Dans des circonstances qui restent à établir, la Mégane s'est déportée sur la gauche et a percuté violemment l'avant gauche du semi-remorque qui arrivait en sens inverse (il circulait en direction d'Evreux).

Un choc très violent

Le choc a été d'une extrême violence, selon un officier de la gendarmerie qui s'est rendu sur place. Les pompiers ont eu beaucoup de difficultés à extraire le corps de l'octogénaire (il était seul à bord) incarcéré dans l'habitacle broyé de son véhicule. Le conducteur du camion est indemne mais il a été fortement choqué.

Ce dernier, qui travaille pour une société de transports de Nassandres, près de Bernay dans l'Eure, a bien vu la Mégane qui arrivait sur lui. Il a alors tenté de l'éviter en roulant sur l'accotement droit, mais il n'a pu empêcher le choc.

La vitesse ne serait pas en cause

Selon les premières constatations, la vitesse ne serait pas en cause. Un contrôle de vitesse avait été mis en place par le peloton motorisé de la gendarmerie sur cet axe très fréquenté à une centaine de mètres de là. Et la Mégane n'a pas été contrôlée en excès de vitesse.

La D613 a été coupée dans les deux sens, et des déviations ont été mises en place. La circulation devrait être rétablie normalement dans les deux sens vers 19 h 30.

La gendarmerie a ouvert une enquête afin d'essayer de comprendre pourquoi la Mégane s'est déportée à gauche. L'hypothèse que l'octogénaire a pu faire un malaise est privilégiée.





Les sapeurs-pompiers ont eu beaucoup de difficultés à extraire le corps du conducteur (Photos DR)
Les sapeurs-pompiers ont eu beaucoup de difficultés à extraire le corps du conducteur (Photos DR)








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com