Un homme de 26 ans blessé par balle au cours d'affrontements entre bandes à Trappes


Mercredi 24 Septembre 2014 à 09:52 l Actualisé Mercredi 24 Septembre 2014 - 10:54



Les forces de police ont dû intervenir à plusieurs reprises dans la soirée de mardi pour ramener le calme dans le secteur du square Léo Lagrange (Photo d'illustration DGPN)
Les forces de police ont dû intervenir à plusieurs reprises dans la soirée de mardi pour ramener le calme dans le secteur du square Léo Lagrange (Photo d'illustration DGPN)
Trois blessés dont un par balle : c'est le bilan des échauffourées qui ont secoué certains quartiers de la ville de Trappes (Yvelines) dans la soirée d'hier mardi. Pour des raisons inconnues, plusieurs bandes de jeunes se sont affrontées, en particulier aux abords du square Léo Lagrange.

Les Faits. Vers 18 heures, les policiers sont informés d'un rassemblement de jeunes dans différents squares de Trappes, notamment à Léo Lagrange et Albert Camus. Un équipage du Groupe de sécurité publique (GSP) met alors en place une discrète surveillance et aperçoit un individu qui dissimule un objet sous sa veste.

A l'approche des policiers, le suspect prend la fuite en courant. Il se réfugie dans le square Léo Lagrange et, arrivé dans le hall d'un immeuble, fait usage de gaz lacrymogène en direction des fonctionnaires lancés à sa poursuite. L’individu, identifié par les policiers, disparaît dans les étages.

Des barres de fer et des armes cachées dans les buissons

Pendant ce temps une quarantaine d’individus se rapproche. Les policiers doivent alors faire usage d’une grenade de désencerclement pour disperser le groupe. Le square, bouclé par les forces de l'ordre, est passé au peigne fin  : des barres de fer et divers autres armes (couteaux, batte de base-ball, bombes lacrymogènes) sont découverts dans les buissons.

Alors que le calme semblait revenu dans le quartier, un peu avant 23 heures l'attention des policiers, toujours en observation dans le secteur, est attirée par le bruit soud d'une détonation provenant du square Léo Lagrange. Sur place ils constatent des affrontements entre une cinquantaine d’individus qui se disperse chaque fois à l'arrivée des véhicules de police. 

Trois blessés à l'hôpital

Bilan de la nuit : trois personnes se sont présentées à l’hôpital de Trappes, vers 23h20. Deux pour des contusions sans gravité et la troisième pour une plaie au niveau de l'abdomen provoquée par une balle d'arme à feu, avec "un corps étranger resté dans le ventre". Ses jours ne sont pas en danger.

La victime, qui devrait être auditionnée par les services de police dès que son état de santé le permettra, est un homme de 26 ans, domicilié square Léo Legrange à Trappes.

L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale des Yvelines.
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com