Un homme armé d'un fusil d'assaut et d'une arme de poing sème la panique à l'Université du Havre


infoNormandie / Jeudi 18 Décembre à 11:58

Le fusil d'assaut Airsoft est en vente libre sur les sites spécialisés. Il en existe plusieurs modèle tous plus impressionnants les uns que les autres (Photo d'illustration)
Le fusil d'assaut Airsoft est en vente libre sur les sites spécialisés. Il en existe plusieurs modèle tous plus impressionnants les uns que les autres (Photo d'illustration)
Branlebas de combat hier après-midi à l'Université du Havre. Peu avant 15h30, un homme a été aperçu par un témoin (qui a alerté police-secours) en train de pénétrer dans le bâtiment, rue Demidoff, armé d'un fusil d'assaut et d'une arme de poing. Le secteur est immédiatement bouclé par d'importantes forces de police, et des hommes de la brigade anti-criminalité protégés par des boucliers tactiques et des gilets pare-balles.

Pour les besoins d'une activité artistique

Les policiers prennent d'abord contact avec le personnel de la faculté avant d'investir les lieux. C'est ainsi qu'ils découvrent, dans une salle de cours, les armes signalées. Il s'agit d'un pistolet et d'un fusil de type airsoft qui tirent des billes en caoutchouc. A la vue des policiers, le propriétaire des armes se manifeste et explique, au cours de son audition, qu'il les a amenées avec l'autorisation d'un professeur dans le cadre et pour les besoins d'une activité artistique.

Le jeune étudiant de l’École supérieure d'art et design, un Havrais de 19 ans, a été laissé libre, mais ses armes, de catégorie C, ont été saisies : elle seront détruites prochainement. Le parquet du Havre a décidé de classer l'affaire sans suite.









Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook