Un exhibitionniste dans les toilettes du pôle culturel à Rouen : l'homme à poil était un SDF qui venait se laver !


Vendredi 27 Juin 2014 à 15:17 l Actualisé Vendredi 27 Juin 2014 - 15:50



Un exhibitionniste dans les toilettes du pôle culturel à Rouen : l'homme à poil était un SDF qui venait se laver !
SEINE-MARITIME. Un homme de 27 ans, sans domicile fixe, a été placé en garde à vue à Rouen pour des faits d'exibitionnisme. Non pas qu'il affectionnait se montrer à poil, mais pour son hygiène personnel il utilisait les sanitaires du Pôle culturel Grammont à Rouen (ex-future grande bibliothèque) pour faire régulièrement sa toilette.

C'est du moins ce qu'il a expliqué aux policiers de la Brigade de répression de la délinquance automobile (BRDA) qui l'ont interpellé mardi 24 juin alors qu'il dormait dans sa voiture quelque part dans l'agglomération rouennaise.

Plainte du Conseil général

Le jeune homme, qui ne travaille pas, avait été aperçu une première fois le 15 avril, nu dans les toilettes. Informés de la chose, après une plainte déposée par le Conseil général, les enquêteurs avaient auditionné pas mal de témoins, parmi le personnel et les visiteurs du Pôle cullturel. Le 13 mai, un nouveau témoin se manifestait et déposait plainte à son tour, après avoir rencontré l'homme nu dans les fameux sanitaires.

De nouvelles investigations étaient effectuées par les policiers qui, en visionnant des images de la vidéosurveillance, parvenaient à identifier physiquement le suspect alors qu'il se baladait (habillé !) dans les couloirs de l'édifice culturel. Les enquêteurs faisaient également des recherches sur les réseaux sociaux, ce qui leur permettait de localiser le SDF, un parfait inconnu de leurs services, et de l'interpeller donc mardi dernier.

Sa voiture part en fourrière

A cette occasion, les policiers de la BRDA ont passé au crible son véhicule. Un véhicule démuni d'assurance, dont le contrôle technique était périmé, la carte grise toujours au nom de l'ancien propriétaire et, de surplus, faisait l'objet d'une proécdure d'immobilisation ! Si l'exhibitionniste a été remis dehors avec un rappel à loi, la voiture, elle, est partie en fourrière.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com