Publicité.



Un enfant de 12 ans a la joue arrachée par un berger allemand le soir d'Halloween


Publié le Vendredi 1 Novembre 2013 à 11:20 l Actualisé le 02/11 - 03:21


SEINE-MARITIME - Un écolier âgé de 12 ans venu chercher des bonbons à l'occasion de la fête d'Halloween a eu la joue arrachée par un berger allemand en pénétrant dans une propriété à Saint-Léger-du-Bourg-Denis, une commune située à quelques kilomètres à l'est de Rouen.

Le berger allemand n'est pas classé dans la catégorie des chiens dangereux (Photo d'illustration)
Le berger allemand n'est pas classé dans la catégorie des chiens dangereux (Photo d'illustration)
Il était environ 18 heures jeudi. L'enfant, déguisé et grimé, faisait la tournée des voisins en vue de récupérer des friandises avec son frère. L'un des deux enfants qui ont pénétré dans la propriété, située route de Lyons, s'est approché dans "la zone de sécurité" du berger allemand qui était attaché à une chaîne. L'animal lui a alors sauté au visage, lui arrachant un morceau de la joue.
 
La victime, dont le père était sur place, a été transportée au service des urgences du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Rouen, par les sapeurs-pompiers. L'enfant, défiguré, devait faire l'objet dans la soirée d'une intervention chirurgicale.

Une enquête a été ouverte par les services de police afin de déterminer les circonstances de cet accident.
 
Selon une source policière, le berger allemand incriminé, qui n'est pas classé dans la catégorie des chiens dangereux, est à jour de ses vaccinations.

Morsures de chiens : lire ici les résultats d'une étude réalisée par l'Institut de veille sanitaire (InVS)

L'accident s'est produit dans une propriété privée située route de Lyons-la-Forêt, à Saint-Léger-du-Bourg-Denis, à moins de dix kilomètres de Rouen
L'accident s'est produit dans une propriété privée située route de Lyons-la-Forêt, à Saint-Léger-du-Bourg-Denis, à moins de dix kilomètres de Rouen
Les morsures de chien représentent chaque année, en France, plusieurs milliers de recours aux urgences et de nombreuses hospitalisations, avec une augmentation du nombre d'agressions en été.

Une étude réalisée par l'Institut de veille sanitaire (InVS) en collaboration avec l’association des vétérinaires comportementalistes Zoopsy (lire par ailleurs), rapporte qu’il y a eu 33 décès par morsures de chien au cours des vingt dernières années. 
 
Les deux tiers concernaient des enfants de moins de 15 ans (16 avaient moins de 5 ans). 
 
L’incidence annuelle des morsures ayant nécessité un recours aux soins a été estimée de 30  à 50 pour 100 000 enfants de 0 à 15 ans. 
 
Chez les enfants les plus jeunes, les blessures sont plus nombreuses, plus graves et se situent souvent au niveau de la tête et du cou, ce qui peut entraîner des séquelles physiques, esthétiques et psychologiques. 
 
Le plus souvent, la personne qui a été mordue connaissait le chien et les agressions se produisent au domicile. 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE