Publicité.



Un détenu du centre de détention d'Argentan prend la clé des champs


Publié le Mercredi 21 Août 2013 à 12:40 l Actualisé le 21/08 - 13:26


Un détenu du centre de détention d'Argentan prend la clé des champs
Un détenu du centre de détention d'Argentan, dans l'Orne, a pris la clé des champs mardi soir. Prétendant avoir avalé deux lames de rasoir, l'homme, condamné pour violences, a été transféré au centre hospitalier de la ville. Mais au moment où ses gardiens lui retiraient ses menottes pour passer une radio, il a pris la poudre d'escampette.

Un plan de recherches a été mis en place dans toute la région.

Le mardi 2 juillet dernier, cet établissement avait déjà fait parler de lui. Un détenu de 23 ans avait profité d'une visite médicale au Centre psychothérapique de l’Orne à Alençon pour se faire la belle par la fenêtre de sa chambre qu'il était parvenu à démonter. Il avait été repris après trois jours d'intenses recherches alors qu'il s'était réfugié au domicile d’une amie, à Mortagne-au-Perche.

Le 21 février, deux détenus armés d'une lame artisanale avaient pris en otage un autre détenu et s'étaient barricadés avec le mobilier. Ils demandaient leur transfert vers un autre centre de détention. Après quatre heures de négociations, les deux hommes s'étaient finalement rendus.

D'une capacité de 640 places

Le centre de détention d'Argentan est un établissement à "gestion déléguée", construit à la fin des années 80 et livré au ministère de la Justice en 1991. Il a une capacité de 640 places et accueille des détenus condamnés à de moyennes peines et de courtes peines.

Il est situé à environ 4 km au sud de la ville d'Argentan.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE