Publicité.



Un couple de l'Orne arrêté avec son bébé lors d'une transaction de drogue près de Rouen


Publié le Lundi 6 Juin 2016 à 11:44 l Actualisé le 06/06 - 12:27


Les dealeurs et leurs "clients" ont été repérés par un équipage de la brigade anti-criminalité (Illustration)
Les dealeurs et leurs "clients" ont été repérés par un équipage de la brigade anti-criminalité (Illustration)
Un couple originaire de l'Orne, accompagné de son bébé de quelques mois, a été interpellé alors qu'il venait d'effectuer une transaction de drogue avec deux individus de l'agglomération rouennaise.

Samedi 4 juin, vers 16 heures, un équipage de la brigade anti-criminalité en patrouille à Saint-Étienne-du-Rouvray, remarque un Peugeot Partner, avec quatre personnes à bord. Ils constatent aussi la présence d'un bébé dans son siège auto.

35 g d'héroïne dans la poche

Le véhicule est arrêté sur un parking en lisière de forêt, dans le secteur la rue Julian Grimau. Les policiers sachant que cet endroit est réputé pour être un lieu de "deal", se mettent en planque. Au bout de quelques minutes, le véhicule repart conduit par une femme. Il est suivi discrètement avant d'être intercepté rue de Stalingrad.

La conductrice, âgée de 27 ans, est contrôlée. Elle déclare être domiciliée à la Ferrière-aux-Étangs, dans l'Orne. Lors des vérifications, son compagnon, passager avant, est lui soumis à une palpation de sécurité. C'est alors que les policiers découvrent sur lui un caillou d'héroïne d'environ 35 grammes enveloppé dans un film plastique. L'homme, âgé de 37 ans, affirme qu'il vient d'acheter cette drogue en poudre aux deux hommes en sa compagnie. Il précise qu'ils se rendaient à un distributeur automatique de billets pour retirer 250€ afin de finaliser la transaction.

Les mis en cause nient

Interrogés, les deux passagers mis en cause, âgés de 49 et 47 ans (le premier demeure à Petit-Quevilly, le second à Saint-Étienne-du-Rouvray), nient farouchement être les propriétaires du caillou d'héroïne. Ils sont néanmoins interpellés et placés en garde à vue avec le compagnon de la conductrice. Les perquisitions à leur domicile respectif n'ont rien donné.

La femme, quant à elle a été entendue hors garde à vue afin qu'elle puisse s'occuper de son bébé qui l'accompagnait lors de cette transaction.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE