Un conducteur dépisté avec 3,12 g d'alcool dans le sang à Grand-Quevilly


Jeudi 14 Novembre 2013 à 21:36 l Actualisé Jeudi 14 Novembre 2013 - 22:25



Photo d'illustration
Photo d'illustration
SEINE-MARITIME - La nuit de mercredi à jeudi 14 novembre a été bien arrosée pour au moins six automobilistes, dont certains ont eu la faveur de découvrir les cellules de dégrisement de l'hôtel de police de Rouen.

Tel est le cas pour ce conducteur de 34 ans, originaire de Wattrelos, dans le Nord. Il a été contrôlé avec un taux d'alcoolémie de 3,12 grammes par litre de sang. Il s'est pincer vers 0 h 20 par une patrouille de police alors qu'il circulait au volant de sa Golf sur la Sud3, en direction de Grand-Quevilly. Comme sa voiture faisait des embardées de gauche à droite, les gardiens de la paix ont décidé de l'intercepter. Ils ont porté leur véhicule, deux tons et gyrophare allumés, à la hauteur de la Golf pour faire signe au conducteur de s'arrêter. Que nenni. 

Il s'arrête au milieu de la route

Ce dernier a poursuivi sa route, avant finalement de sortir de la voie rapide à la première occasion. Il a emprunté la rue Franklin Roosevelt à Grand-Quevilly et a fini par s'arrêter au beau milieu de la chaussée, sans vraiment trop comprendre ce qu'on lui voulait.

Invité à présenter ses papiers et ceux du véhicule, le conducteur a tout de go expliqué qu'il n'avait pas la carte grise de la Golf. Il s'est aussi empressé de déclarer qu'il avait consommé au moins une dizaine de bière. De fait, soumis à l'épreuve de l'éthylotest sur le bas-côté de la route, l'appareil a rapidement viré au vert. Le contrôle effectué un peu plus tard à l'éthylomètre a révélé un taux de 3,12 grammes.

4 hommes et 1 femme contrôlés positifs

L'homme a été placé en cellule de dégrisement afin de lui permettre de retrouver ses esprits. Il s'est vu notifier la rétention administrative de son permis, la perte de six points et l'immobilisation de son véhicule. Il sera convoqué dans les prochaines semaines devant le tribunal correctionnel de Rouen pour conduite sous l'emprise d'un état alcoolique.

Au cours de cette même nuit, cinq autres conducteurs, quatre hommes et une femme, ont été dépistés positifs. Les services de police avaient mis en place une opération de contrôle dans le secteur de la place Cauchoise, sur la rive droite. Le premier automobiliste à être contrôlé, peu avant 20 h 30, est une femme âgée de 56 ans dont le taux d'alcoolémie affichait 1,84 gramme. Elle a été placée en garde à vue.

Entre 23 h 20 et 1 h 35 du matin, quatre hommes âgés entre 28 et 44 ans, ont fait l'objet également d'une procédure pour conduite sous l'emprise d'un état alcoolique, avec des taux allant de 1,04 à 1,86. La rétention de leur permis a été immédiate.
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com