Publicité.



Un commando anti-radars automatiques passe à l'action autour de Bernay


Publié le Jeudi 28 Novembre 2013 à 20:19 l Actualisé le 28/11 - 23:29


Quatre radars automatiques fixes ont été endommagés autour de Bernay (Eure) dans la nuit de mercredi 27 à jeudi 28 novembre. Les vandales ont barbouillé de peinture verte et bleue la lunette de l'objectif et du flash, rendant ces appareils provisoirement inopérants.

Les faits ont été découverts vers 3 heures du matin par une patrouille du Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Bernay, sur une première boite automatique. La peinture était encore toute fraîche, ce qui a laissé à penser que les auteurs de cet acte de vandalisme étaient peut être toujours dans les parages. Les gendarmes ont décidé alors d'inspecter tous les radars fixes autour de Bernay : à leur grande surprise, tous avaient été "barbouillés" de la même façon.

Le commando s'en est pris au radar installé sur la rocade de Bernay, sur la D438, un peu avant le pont de chemin de fer et le rond-point d'Orbec, en direction de Broglie. Le radar de Saint-Quentin-des-Isles, sur la même route départementale, qui flashe en direction de Bernay a connu le même sort.

Un peu plus loin à l'est de Bernay, c'est le radar de Menneval situé sur la D133 entre Bernay et Serquigny qui a été vandalisé. De même que le radar de Plasnes, toujours sur la D438 entre Carsix et Bernay où la vitesse est limitée à 90 km/h. Ce dernier a déjà fait l'objet de dégradations il y a une quinzaine de jours, un individu l'ayant pris pour cible avec un fusil de chasse !

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie. La cellule d'identification criminelle (CIC) a procédé immédiatement à des relevés d'indices et d'éventuelles empreintes.

D'autres radars sont aujourd'hui hors service dans l'Eure, notamment les deux de Caillouet-Orgeville sur l'ex-RN13 (entre Evreux et Pacy-sur-Eure) qui ont été barbouillés l'un et l'autre avec de la peinture noire. 

Les "bonnets rouges" ont-ils fait des émules ?

Barbouillés de peinture noire, les deux radars installés en bordure de l'ex-RN13 à Caillouet-Orgeville entre Pacy-sur-Eure et Evreux (dans les deux sens) sont hors service depuis plusieurs jours (Photo Infonormandie)
Barbouillés de peinture noire, les deux radars installés en bordure de l'ex-RN13 à Caillouet-Orgeville entre Pacy-sur-Eure et Evreux (dans les deux sens) sont hors service depuis plusieurs jours (Photo Infonormandie)
La fronde des "bonnets rouges" bretons contre les bornes écotaxes et les radars automatiques a visiblement fait des émules, en Normandie aussi. Certes, ce n'est pas vraiment nouveau que des radars soient détériorés ou barbouillés. Mais en un mois, c'est plus d'une dizaine qui a été prise pour cible en Seine-Maritime et dans l'Eure.

On se souvient en effet que dans la nuit du 14 au 15 novembre, le radar situé sur la D438 (ex-RN138) à La Londe, dans l'agglomération d'Elbeuf, avait été sérieusement endommagé par un pneu enflammé déposé au pied de la cabine. Malgré l'appel à témoin lancé par les policiers le ou les auteurs n'ont pas été identifiés. 
 
Quelques jours plus tôt, lors du week-end du 11 novembre, les radars fixes de Saint-Martin-l'Hortier  près de Neufchâtel-en-Bray et de Saint-Jacques-sur-Darnétal, près de Rouen, ont été eux-aussi pris pour cibles. Le premier a connu le même sort que celui de La Londe, des inconnus ayant tenté de le détruire en enflammant un pneu. Le second a été barbouillé avec de la peinture noire. 

 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE