Un chimiquier en difficulté au large du Havre sous surveillance des autorités maritimes


Mardi 9 Février 2016 à 11:36 l Actualisé Mardi 9 Février 2016 - 11:49



L'Abeille Liberté à porte assistance au navire en difficulté (Photo@Ministère de la défense)
L'Abeille Liberté à porte assistance au navire en difficulté (Photo@Ministère de la défense)
Le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage Abeille Liberté a été engagé, hier lundi, au large du Havre (Seine-Maritime), pour porter assistance à l’Atlantis Armona, chimiquier victime d'une avarie sur son réducteur de ligne d’arbre.

Ce bâtiment, battant pavillon maltais et long de 93 mètres, arrivait d’Anvers et se rendait au Havre. Il ne transportait aucune cargaison.

Au mouillage à 7 nautiques (13km) au nord du cap de la Hève, le bateau a signalé son avarie à 14h30 au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Jobourg. En raison des conditions météorologiques, le Centre des opérations maritimes de la préfecture maritime a aussitôt engagé l’Abeille Liberté, à titre préventif.

Parallèlement, le préfet maritime a mis en demeure l’armateur du navire de prendre les dispositions nécessaires pour faire cesser tout danger. Dans ce cadre, un contrat commercial a été passé à 17h avec la société Boluda du Havre afin de ramener le navire en toute sécurité.

A 19h20, les deux remorqueurs, l’Abeille Liberté et le Gascogne (société Boluda), étaient sur zone. Après plusieurs heures de tentatives de réparations, et compte-tenu des conditions météorologiques difficiles, l’Atlantis Armona s’est dirigé, sous l’escorte des deux remorqueurs, vers la zone de mouillage d’attente du Havre.

Le Gascogne et un pilote du Havre sont attendus aujourd’hui mardi afin de procéder au remorquage. Le navire est toujours sous la surveillance de l’Abeille Liberté.

#Source : préfecture maritime







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com