Un chasseur grièvement blessé par balle cet après-midi près d'Aumale


infoNormandie / Dimanche 20 Novembre à 18:29

La victime a reçu les premiers soins d'urgence par les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime (Illustration)
La victime a reçu les premiers soins d'urgence par les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime (Illustration)
Les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime sont intervenus dans le département voisin de l'Oise, ce dimanche après-midi, pour prendre en charge un chasseur, victime d'une blessure par balle.

L'accident, selon toute hypothèse, est survenu lors d'une partie de chasse dans un massif boisé au lieudit Varembeaumont situé sur la commune de Quincampoix-Fleuzy (Oise), tout près d'Aumale (Seine-Maritime). La balle tirée par un  chasseur aurait ricoché en direction d'un autre chasseur qui a été touché en pleine tête.

Agé de 40 ans, la victime, dont on ignore la gravité des blessures, était inconsciente lorsque les secours sont arrivés sur les lieux, vers 16 heures 30. Il était toujours en cours de réanimation à 17 heures 30. 

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie afin de déterminer dans quelles circonstances ce chasseur a été blessé.

 Dernière heure. Selon le Courrier Picard , le chasseur aurait succombé à sa blessure.


A Caudebec-lès-Elbeuf, la balle mortelle avait aussi ricoché

Cet accident de chasse n'est pas sans en rappeler un autre tout aussi dramatique. Il s'est déroulé en Seine-Maritime, le 30 octobre dernier. Lors d'une partie de chasse, dans un bois de Caudebec-lès-Elbeuf, un homme de 52 ans a trouvé la mort, atteint d'une balle de gros calibre.

L'enquête de police a établi que le projectile a ricoché sur un tronc d'un arbre avant de venir percuter le flanc du chasseur au niveau du thorax. Le chasseur, à l'origine de ce tir accidentel, âgé de 63 ans, a été mis en examen pour homicide involontaire par imprudence et remis en liberté sous contrôle judiciaire avec interdiction de détenir une arme.
LIRE ICI









Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook