Un Irakien et un Marocain en situation irrégulière placés au centre de rétention de Oissel


Dimanche 5 Janvier 2014 à 10:42 l Actualisé Dimanche 5 Janvier 2014 - 13:18



Le centre de rétention administrative de Rouen est installé depuis 2004 dans l'enceinte de l'Ecole nationale de police, à Oissel, dans la banlieue de Rouen. Sa capacité est officiellement de 74 places. (Photo @Google Maps)
Le centre de rétention administrative de Rouen est installé depuis 2004 dans l'enceinte de l'Ecole nationale de police, à Oissel, dans la banlieue de Rouen. Sa capacité est officiellement de 74 places. (Photo @Google Maps)
Sur instruction du Procureur de la République de Rouen, les services de police ont procédé samedi dans l'après-midi à des contrôles d'identité sur la voie publique à Rouen.

C'est ainsi que deux ressortissants étrangers, un Irakien de 25 ans et un Marocain de 30 ans, ont été interpellés en situation irrégulière sur le territoire français, alors qu'ils se trouvaient avenue de Bretagne, dans le quartier Saint-Sever. L'un et l'autre faisaient l'objet d'une fiche de recherches dans le cadre d'arrêtés de reconduite à la frontière qui n'avaient pas été exécutés.

Placés en rétention administrative à l'hôtel de police le temps d'être auditionnés, les deux hommes ont été conduits au centre de rétention administrative (CRA) de Oissel, après que le préfet de Seine-Maritime a signé un arrêté en ce sens.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com