Trop de morts sur les routes de l'Eure : opération d'envergure ce mercredi 26 février


Mercredi 26 Février 2014 à 13:05 l Actualisé Mercredi 26 Février 2014 - 14:50



Les automobilistes et autres usagers de la route n'ont qu'à bien se tenir. Sous la houlette du préfet de l'Eure, Dominique Sorain, un vaste dispositif de contrôle routier est en effet mis en place ce mercredi 26 février par les unités du groupement de gendarmerie dans le triangle formé par les communes du Neubourg, de Brionne et de Conches-en-Ouche
 
Les chiffres de la sécurité routière en 2013 ont confirmé la tendance à la baisse constatée depuis maintenant plusieurs années du nombre d’accidents et de blessés avec 255 accidents (contre 279 en 2012) soit un recul de 9% et 296 blessés (contre 342 en 2012) soit une baisse de 13,5%. « Ce résultat reste cependant fragile avec une augmentation du nombre de tués : 38 contre 33 en 2012 », selon la préfecture.

Les routes secondaires parmi les plus dangereuses
 
Les routes secondaires sont globalement plus accidentogènes (60% des accidents de la route soit 156 en 2013). Ce réseau concentre surtout les accidents les plus graves. 85% des accidents mortels (soit 32 tués) sont survenus sur des routes départementales en 2013.
 
Les éléments extérieurs tels que les intempéries ou l’état des infrastructures routières n’influent que marginalement sur l’accidentologie. Ces accidents sont dus principalement à des comportements inadaptés : défaut de maîtrise, alcool et vitesse excessive.

50 gendarmes mobilisés aujourd'hui
 
« Cette tendance se conforte malheureusement depuis le début de l’année. On dénombre déjà 25 accidents, 32  blessés et 5 tués sur ces axes secondaires. C’est pourquoi la gendarmerie se mobilise pour renforcer les dispositifs de contrôle sur ces axes et infléchir cette tendance lourde », indique la préfecture de l'Eure.

Ce mercredi après-midi
 ce sont près de 50 militaires et de nombreux moyens de contrôle de trois compagnies et de l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) qui seront sur le bord des routes pour traquer les automobilistes imprudents.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com