Trois blessés graves dans un face-à-face entre Saint-Germain-en-Laye et Conflans


Lundi 13 Avril 2015 à 10:32 l Actualisé Mardi 14 Avril 2015 - 12:55



L'état des véhicules témoigne de l'extrême violence du choc (Photos de G.Kouamé/SDIS78)
L'état des véhicules témoigne de l'extrême violence du choc (Photos de G.Kouamé/SDIS78)
Cinq blessés dont trois sont dans un état grave : tel est le lourd bilan de la collision qui s'est produite samedi soir vers 18 heures sur la N 184 à la Croix de Noailles, en direction de Conflans-Sainte-Honorine. 

Selon les premiers éléments de l’enquête ouverte par les policiers de Saint-Germain-en-Laye, le conducteur d’un Renault Espace, circulant en direction de Saint-Germain-en-Laye, a perdu le contrôle de son véhicule qui est venu percuter un Nissan Navarra circulant sur la voie d’en face. Suite au choc, une troisième voiture, qui n’a pas pu freiner à temps, a percuté le Nissan par l’arrière.

Les secours sont rapidement sur les lieux. Sapeurs-pompiers et équipes du SAMU portent assistance aux victimes. Un premier bilan fait état de cinq blessés dont trois sont dans un état grave. Deux d'entre elles, bloquées dans l'enchevêtrement de ferrailles, doivent être désincarcérées avec beaucoup de précaution compte tenu de la gravité de leurs blessures.

Deux hélicoptères de la sécurité civile des Yvelines sont mobilisés sur les lieux de l'accident. Ils prennent en charge deux des victimes, dont un jeune homme de 19 ans, originaire de Fourqueux : il souffre d'une fracture au bras gauche et au fémur droit. Le médecin du SAMU décèle également une suspicion d'hémorragie interne. Le blessé est évacué sur l'hôpîtal Percy à Clamart (Hauts-de-Seine).

Un homme âgé de 53 ans, originaire de Conflans-Sainte-Honorine, est héliporté quant à lui au centre hospitalier Georges Pompidou. Il souffre d'un pneumothorax et d'une fracture à une cheville. Le troisième blessé grave, âgé de 59 ans, de Conflans-Sainte-Honorine également, est transporté à l'hôpital Beaujon à Paris sous escorte des motards de la police nationale. 

Les deux autres victimes, moins sérieusement atteintes, ont été conduites dans des hôpitaux les plus proches.

La N 184 a été fermée à la circulation et une déviation a été mise en place jusqu’à 21h50 au niveau de la Croix de Noailles en direction de Poissy et de Maisons-Laffitte.

> Plus d'infos sur le site du SDIS78

Deux des blessés graves ont dû être désincarcérés par les sapeurs-pompiers
Deux des blessés graves ont dû être désincarcérés par les sapeurs-pompiers








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com