Publicité.



Trois automobilistes ivres au volant placés en dégrisement cette nuit à Rouen


Publié le Mardi 6 Janvier 2015 à 11:44 l Actualisé le 06/01 - 17:21


Trois automobilistes ivres au volant placés en dégrisement cette nuit à Rouen
Les cellules de dégrisement n'ont pas désempli cette nuit de lundi à mardi à l'hôtel de police de Rouen. En moins d'une heure, deux conducteurs et une conductrice ont été contrôlés avec des taux d'alcoolémie bien supérieurs à celui autorisé.

1,80 gramme

Vers 0h45, un équipage de la brigade anti-criminalité (Bac) remarque à l'intersection de la rue Saint-Eloi et du quai du Havre, à Rouen, un véhicule Nissan qui franchit un feu rouge. La patrouille actionne gyrophare et avertisseur sonore et se lance à la poursuite du contrevenant, qui file vers la rue Saint-Jacques. Se voyant poursuivi, l'automobiliste s'arrête un peu plus loin : il est interpellé au momment où il descend du véhicule. Il titube et a bien du mal à s'exprimer. Il souffle dans l'éthylotest qui affiche un taux de 1,80 gramme par litre de sang. Ses deux passagers sont dans le même état. 

Les trois hommes âgés de 26 ans (conducteur), 26 ans et 23 ans et domiciliés respectivement à Fresles, Bois l'Evêque et Bois d'Hennebourg, en Seine-Maritime, sont ramenés à l'hôtel de police où ils sont placés en dégrisement. Le conducteur a fait l'objet d'une rétention de permis immédiate et d'un retrait de six points.

1,48 gramme

Un peu après, vers 1h30, une patrouille de police-secours croise sur son chemin quai de Paris un véhicule Nissan Micra circulant tous feux éteints en direction de la place Saint-Paul. Les policiers font demi-tour et rattrapent la voiture suspecte qui est conduite par une femme. Cette dernière confirme d'emblée qu'elle a bu "trois verres de vin". L'éthylotest affichera un taux de 1,48 gramme d'alcool par litre de sang. Le conductrice âgée de 44 ans et demeurant à Darnétal a fait l'objet d'une procédure pour conduite en état d'alcoolémie. Son permis lui a été retiré immédiatement. 

2,22 grammes

Cinq minutes plus tard, à 1h35, un autre équipage de police-secours est amené à intervenir rue Cuvier, à Rouen, pour un "trouble de voisinage". En arrivant sur place, il découvre un homme au volant de sa Peugeot 406 arrêtée qui ne semble pas au mieux de sa forme. Le conducteur titube et tient des propos incohérents. Le dépistage à l'éthylotest confirme que l'automboliste, un rouennais de 46 ans, a 2,22 grammes d'alcool dans le sang. Ramené à l'hôtel de police, il a été placé en dégrisement avant de pouvoir être auditionné.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE