Triel-sur-Seine. Le pilote de scooter se rebelle, les policiers font usage de gaz lacrymogène


Samedi 6 Décembre 2014 à 15:38 l Actualisé Samedi 6 Décembre 2014 - 18:09



Les policiers ont dû faire usage de gaz lacrymogène lors de l'interpellation du pilote d'un scooter qui s'est rebellé hier matin à Triel-sur-Seine (Yvelines).

L'homme, dont le deux roues était démuni de plaque d'immatriculation, a refusé de s'arrêter à un contrôle mis en place par le groupe de sécurité publique (GSP), peu avant 5 heures du matin rue de Chanteloup.

L'individu, pagé de 20 ans et demeurant à Chanteloup-les-Vignes, a été placé en garde à vue pour refus d'obtempérer et rebellion.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com