Publicité.



Très fortes inquiétudes pour deux kayakistes de Seine-Maritime disparus au large de Saint-Malo


Publié le Mardi 11 Novembre 2014 à 18:37 l Actualisé le 12/11 - 00:40


L'embarcation des kayakistes haut-normands a été retrouvée, vide et retournée, à 14 km au nord de Saint-Malo
L'embarcation des kayakistes haut-normands a été retrouvée, vide et retournée, à 14 km au nord de Saint-Malo
Les recherches en mer pour retrouver deux habitants de Seine-Maritime, disparus au large de Saint-Malo, ont été suspendues dans la soirée de ce mardi 11 novembre, par les autorités maritimes. La disparition des deux hommes, âgés de 31 et 33 ans et originaires de Rouen et Harfleur, a été signalée hier lundi vers 19 heures par une de leur amie inquiète de ne pas les voir revenir.

Les deux haut-normands devaient effectuer une randonnée en kayak biplace au départ de la plage du Bon Secours à Saint-Malo, au cours de la journée. Il auraient quitté la plage entre 14 et 15 heures, "sans gilet de sauvetage", rapporte notre confrère letelegramme.fr  , qui cite un enquêteur : " Tout les portait vers le large. Un vent de terre, une marée descendante puis un vent de sud sur une mer devenant agitée ". Ils étaient munis de téléphones portables mais qui ne répondaient plus.

L'embarcation retrouvée vide

Dès l'alerte donnée, d'importants moyens de secours ont été déployés par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Corsen. Des moyens à la fois nautiques et aériens pour tenter de les retrouver. Les recherches se sont poursuivies. pendant la nuit. En vain.
 
Le kayak a été répéré ce mardi à 11h10, par l’équipage du « Falcon 50 » de la marine nationale : l'embarcation était retournée sans occupant, flottant à environ 8 nautiques (plus de 14 kilomètres) au nord de Saint-Malo, indique la préfecture maritime de l'Atlantique. Le kayak a été récupéré par la vedette côtière de surveillance maritime (VCSM) « Trieux » de la gendarmerie maritime basée à Saint-Malo.

Importants moyens de recherches

Les recherches se sont poursuivies durant toute la matinée avec les vedettes de la société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) de Cancale, Saint-Briac sur mer et Lancieux.

Dès lundi soir, d'importants moyens avaient été engagés, notamment les engins nautiques de la SNSM et des pompiers de Saint-Malo et Dinard, l’hélicoptère Dragon 50 de la Sécurité civile, basé à Granville (Manche), l’avion  Falcon 50  et deux hélicoptères Caïman et EC 225 de la Marine nationale.

Ce mardi à 18h25, "le préfet maritime de l’Atlantique et le directeur du CROSS Corsen ont pris la décision de suspendre les recherches par moyens dirigés, en l’absence d’éléments nouveaux". Il a été demandé à tous les navigateurs sur zone de poursuivre une veille attentive.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE