Publicité.



Transports scolaires : l'inscription en ligne est désormais possible en Seine-Maritime


Publié le Mercredi 27 Mai 2015 à 12:37 l Actualisé le 28/05 - 09:06


39 000 élèves utilisent les ramassages scolaires en Seine-Maritime
39 000 élèves utilisent les ramassages scolaires en Seine-Maritime
Le Département de Seine-Maritime propose à partir du 1er juin l’inscription en ligne pour les transports scolaires de la rentrée 2015-2016. Voici les modalités et comment ça marche.

Afin de faciliter les démarches administratives des habitants de la Seine- Maritime et dans un souci d’efficacité du traitement des demandes de transports scolaires, le Département met en place, à compter du 1er juin 2015, l’inscription et le paiement en ligne pour la rentrée 2015-2016.

Les avantages. L’inscription en ligne permettra aux parents des élèves transportés de s’inscrire jusqu’au 31 juillet (au lieu du 30 juin avec la procédure papier), le suivi en ligne des dossiers à chaque étape du traitement et l’intégration automatisée des réductions financières éventuelles.

Cette procédure permet de fiabiliser l’instruction des dossiers. Le suivi des demandes traitées en lien avec 180 organismes locaux dits « Autorités déléguées des transports » (syndicats, EPCI...) sera également facilité.

Les transports scolaires en Seine-Maritime. Le Département prend en charge au total les transports scolaires de 44.000 élèves. 39.000 élèves sont transportés en cars, 2.500 par la SNCF et 955 en transports adaptés.

L’inscription en ligne concerne les 39.000 élèves transportés en cars scolaires qui représentent 89% des élèves transportés en Seine-Maritime.

Les modalités. Les usagers pourront s’inscrire et régler directement son titre de transport en ligne en se connectant sur www.seinemaritime.fr, rubrique « transport scolaire » grâce aux codes personnels figurant sur le formulaire classique d’inscription au format papier qui a été envoyé au domicile des familles courant avril.




SEINE-MARITIME | POLITIQUE | ROUEN | LE HAVRE | EURE | NORMANDIE




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE