Transat Jacques Vabre : Macif, premier Ultime à franchir la ligne d'arrivée à Itajaí (Brésil)


Samedi 7 Novembre 2015 à 08:36

Le trimaran Ultime Macif a franchi la ligne d’arrivée brésilienne de la Transat Jacques Vabre à 6h59’27 (heure française). François Gabart et Pascal Bidégorry ont donc mis 12 jours 17 heures 29 minutes 27 secondes à la vitesse moyenne sur le parcours théorique de 5 400 milles (10 000 km) entre Le Havre et Itajaí, de 17,68 nœuds. Mais le tout nouveau trimaran Ultime dessiné par VPLP a en réalité cumulé 6 340 milles sur l’eau à la vitesse moyenne de 20,75 nœuds.

Parti sur les chapeaux de roue dans le sillage de Sodebo Ultim’ en Manche, Macif n’a jamais eu plus de 70 milles de retard sur le leader d’alors. Pendant ce temps, les deux autres trimarans géants abandonnaient, Prince de Bretagne sur chavirage au large de la pointe espagnole, Actual sur avarie de gréement devant Madère. Le duel a atteint son paroxysme au large de l’archipel du Cap-Vert après que les deux tandems aient longé les côtes marocaines pour échapper au retour des vents faibles de l’anticyclone des Açores.

Lors du passage du Pot au Noir, les deux trimarans Ultime étaient encore au coude à coude, mais François Gabart et Pascal Bidégorry s’extirpaient plus rapidement des vents erratiques équatoriaux… Macif pouvait alors dérouler dans les alizés de l’hémisphère Sud, grappillant les milles pour en cumuler près de 250 d’avance sur son concurrent, mais l’atterrissage sur Itajaí ralentissait le rythme en bordure orageuse. Le duo vainqueur en terminait en fin de nuit brésilienne avec environ 95 milles d’avance sur Sodebo Ultim’, attendu vers midi (heure française).

Source : service de presse TJV













Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook