Publicité.



Trafics d'accessoires automobiles : deux bandes de voleurs à la roulotte démantelées dans les Yvelines


Publié le Jeudi 30 Octobre 2014 à 16:30 l Actualisé le 03/11 - 01:30


Optiques, feux arrières et sièges de véhicules : les voleurs à la roulotte revendaient les accessoires volés sur des sites d'annonces sur Internet (Photo Police Nationale)
Optiques, feux arrières et sièges de véhicules : les voleurs à la roulotte revendaient les accessoires volés sur des sites d'annonces sur Internet (Photo Police Nationale)
Quelque 200 vols à la roulotte viennent d'être solutionnés par les services de police dans les Yvelines. C'est un véritable trafic organisé de pièces détachées automobiles qui a, en effet, été démantelé ces derniers jours, à Houilles et Versailles. Les auteurs présumés  - 9 ont été interpellés - étaient plus particulièrement spécialisés dans le vol et la revente via des sites Internet, de blocs optiques (phares et feux arrières) et de sièges de voitures. 

Les policiers enquêtaient en réalité sur deux affaires différentes. L'une à Houilles où de nombreux et mystérieux vols d'optiques de véhicules étaient signalés ces derniers mois. Les enquêteurs avaient entamé de minutieuses recherches afin d'identifier formellement la filière d'écoulement des pièces dérobées.

25 vols aggravés à leur actif

Les surveillances physiques mises en place, ainsi que l'exploitation d'écoutes téléphoniques devaient leur permettre d'identifier les trois protagonistes présumés et de les interpeller, mettant ainsi fin à une série de 25 vols aggravés.

A Versailles, la sûreté urbaine s'intéressait quant à elle à un gang spécialisé dans les vols de banquettes automobiles, et principalement de monospaces de marque française. "Ces accessoires très onéreux étaient ensuite revendus à des particuliers via des sites internet de petites annonces, et générant une rente confortable", soulignent les enquêteurs.

485 sièges de voitures dérobés !

Pour ne pas être "remontés" par les policiers, les malfaiteurs utilisaient des pseudos, des téléphones, adresses mail et IP différents. Des méthodes qui n'ont pas empêché la sûreté urbaine d'identifier, de localiser et d'interpeller six membres de la bande impliqués directement dans le trafic. L'enquête a permis d'établir une liste de185 vols à la roulotte (commis dans des véhicules), au cours desquels pas moins de 485 sièges ont été dérobés !





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE