Publicité.



Tourville-la-Rivière. Les voleurs à l'étalage écumaient les magasins : quatre interpellations


Publié le Lundi 30 Mai 2016 à 11:45 l Actualisé le 30/05 - 12:57


Plusieurs boutiques du centre commercial ont été victimes de l'équipe de voleurs (Illustration)
Plusieurs boutiques du centre commercial ont été victimes de l'équipe de voleurs (Illustration)
Une équipe de voleurs a l'étalage, qui sévissait dans des magasins du centre commercial de Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime) vient d'être démantelée par la police.

Samedi 28 mai vers 14h40, un agent de surveillance du magasin But repère un drôle de manège sur le parking de Decathlon, situé pas très loin. Trois femmes remplissent le coffre d'une BMW de vêtements neufs, dont certains sont encore munis d'un antivol de sécurité, et de produits comestiques. L'une des femmes sort ces objets d'un sac à main. Un homme est au volant du véhicule, moteur tournant.

Des dizaines de vêtements
en vrac dans le coffre


Intrigué, le surveillant alerte police-secours. Un équipage du commissariat d'Elbeuf arrive rapidement sur place et contrôle d'abord le conducteur, un Géorgien de 44 ans qui déclare habiter à Petit-Quevilly. Seulement en possession de son permis de conduire, il est dans l'incapacité de présenter les papiers de la BMW.

Les policiers procèdent alors à des vérifications dans le coffre du véhicule et découvrent, en vrac, des dizaines de vêtements et de produits comestiques dont la provenance est douteuse. Le conducteur, son épouse âgée de 51 ans et deux autres femmes, une de 32 ans (elle est Géorgienne), l'autre de nationalité arménienne est âgée de 45 ans, sont interpellés de façon à tirer cette affaire au clair.

Un "butin" de 1800€

Il s'avère que les parois du sac à main d'une des femmes est équipé d'un papier d'aluminium permettant de franchir les portiques de sécurité sans déclencher l'alarme.

Les investigations ont rapidement permis aux policiers d'établir que les marchandises avaient été volées auparavant dans plusieurs boutiques du centre commercial de Tourville-la-Rivière. Le montant du "butin" a été évalué à 1800€. Les vêtements et produits comestiques ont été restitués à leurs propriétaires.

Le couple a été remis en liberté et sera reconvoqué par les enquêteurs dès que leurs investigations sont terminées. Les deux femmes seront reparties avec une convocation devant le tribunal correctionnel de Rouen a une date ultérieure.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE