Tempête dans l'Eure : trains bloqués, électricité coupée, 312 interventions des pompiers, pas de blessé


infoNormandie / Vendredi 13 Janvier à 09:58

Le centre de traitement des appels du CODIS27 a reçu un millier d'appels entre hier soir et ce matin (Photo@Sdis27/Twitter)
Le centre de traitement des appels du CODIS27 a reçu un millier d'appels entre hier soir et ce matin (Photo@Sdis27/Twitter)
Le département de l'Eure n'a pas été épargné par les effets de la tempête hier soir et cette nuit. Des vents particulièrement violents ont été constatés entre 19 heures et 1 heure du matin. Météo France avait placé le département en vigilance orange « vents violents ».

Afin d’organiser la réponse de l’État, le préfet de l’Eure a activé à 21h30 le centre opérationnel départemental (COD) réunissant tous les services mobilisés pour la circonstance (1).

300 pompiers mobilisés, pas de blessé

Le centre opérationnel d'incendie et de secours (Codis) a mobilisé 300 sapeurs-pompiers sur le terrain et dans les centres opérationnels pour répondre aux mille appels reçus. Bilan : 312 interventions entre 18 h hier soir et 7 h ce matin. Aucun blessé n’est à déplorer.

20 000 foyers sans électricité ce matin

Selon ENEDIS (ex-ERDF), près de 30 000 foyers ont été privés d’électricité au plus fort cœur de la tempête. Ce matin, 20 000 foyers sont encore impactés. Des renforts venant d’autres départements sont attendus pour rétablir le plus rapidement l’électricité.

Trains bloqués dans l'Eure

Les trains qui ont été bloqués à Serquigny et Évreux, en raison des conséquences des intempéries ont pu repartir ce matin.

Les transports scolaires sont assurés ce vendredi excepté sur le territoire de la Communauté de communes d'Eure Madrie Seine.

Retour à la vigilance jaune

Le département de l'Eure est repassé ce matin en vigilance jaune neige verglas, comme l'ensemble des autres départements métropolitains.

Néanmoins, le préfet appelle chacun à la plus grande vigilance et recommande à tous d’adopter un comportement prudent et responsable sur les routes. Il a tenu a remercier dans un communiqué transmis à la presse "l’ensemble des personnels de l’État, des collectivités locales et des associations de protection civile qui se sont mobilisés pour faire face à cet événement".

(1) Préfecture, Service Départemental d’Incendie et de secours, Gendarmerie Nationale, Police Nationale, Services du Conseil départemental, Direction des territoires et de La Mer.








Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook