Publicité.



Surpris par ses victimes, le cambrioleur les avait ligotées, bâïllonnées et séquestrées


Publié le Vendredi 31 Janvier 2014 à 11:59 l Actualisé le 31/01 - 12:32


SEINE-MARITIME - Un homme de 26 ans a été condamné mercredi 29 janvier à cinq ans de prison dont deux avec sursis par le tribunal correctionnel de Rouen. Il était jugé pour vol par effraction, violences et séquestration, à Mont-Saint-Aignan, près de Rouen.

Les faits remontent au 10 décembre dernier. Ils n'avaient pas été ébruités pour les besoins de l'enquête. 

Ce mardi-là, en milieu d'après-midi, l'hôtel de police reçoit un appel d'une femme qui affirme avoir été séquestrée, elle et sa fille de 11 ans, par un cambrioleur qui a finalement pris la fuite en emportant quelques dizaines d'euros et des tickets restaurant.

Il ligote et séquestre la fille puis la mère

Audidionnées immédiatement, les deux victimes expliquent aux enquêteurs ce qu'elles ont vécu. D'abord la fillette. Elle raconte qu'en rentrant de l'école elle a surpris un inconnu qui était en train de fouiller la maison de ses parents, rue Beauséjour à Mont-Saint-Aignan. L'individu l'a empoignée, lui a attaché les mains et la bâïllonnée avant de l'enfermer dans sa chambre. 

Le cambrioleur a continué de fouiller le pavillon, jusqu'à ce qu'il soit surpris cette fois par la maman de la fillette. Aussi dès qu'elle a pénétré dans la demeure elle est, elle aussi, ligotée, baïllonnée et enfermée dans un placard de chambre dont il bloque la porte avec un lit. Elle parvient toutefois à se libérer. Le cambrioleur est toujours là. Elle discute avec lui et lui demande de quitter instament les lieux, ce qu'il fait.

Il était déjà en prison

Commencent alors une minitieuse enquête pour les policiers de la Brigade de répression des cambriolages. Ils interrogent les voisins les uns après les autres. Beaucoup d'informations sont ainsi collectées mais une plus précisément leur permet d'identifier un suspect. Mais l'homme est d'abord introuvable. L'enquête se poursuit et le 13 janvier, la chance sourit aux policiers qui apprennent que l'homme qu'il recherche est en prison à Fleury-Mérogis. Il a été condamné le 23 décembre 2013 pour des violences aggravées commises à Paris quelques jours auparavant. Il devazit sortir de prison le 20 mai prochain.

5 ans de prison et mise à l'épreuve

Extrait de sa cellule, le mis en cause dans l'affaire de Mont-Saint-Aignan a été placé en garde à vue à Rouen le 28 janvier. Il a reconnu l'intégralité des faits qui lui ont valu d'être jugé en comparution immédiate le lendemain devant le tribunal correctionnel de Rouen. Il écope donc de 5 ans d'emprisonnement dont deux avec sursis et mise à l'épreuve. Il a été réincarcéré à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE