Publicité.



Soupçonnés d'avoir volé pour 150.000€ de téléphones portables, quatre suspects sont en garde à vue à Rouen


Publié le Mercredi 14 Mai 2014 à 17:46 l Actualisé le 14/05 - 18:29


A Gisors, les malfaiteurs avaient défoncé la vitrine de cette boutique Orange avec une voiture bélier (Photo d'illustration)
A Gisors, les malfaiteurs avaient défoncé la vitrine de cette boutique Orange avec une voiture bélier (Photo d'illustration)
HAUTE-NORMANDIE. Quatre hommes, soupçonnés d'au moins cinq cambriolages dans des boutiques de téléphonie, sont en garde à vue à Rouen, révèle le site de notre confrère Europe1. Deux d'entre eux ont été interpellés mardi matin, 13 mai, par les gendarmes de la Section recherche de Rouen et de l'Office de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI). Deux autres, en détention provisoire depuis le mois de novembre dans le cadre d'une autre affaire, ont été extraits de prison pour être entendus.

Les faits dont ils sont soupçonnés se sont déroulés dans l'Eure et en Seine-Maritime, notamment. Depuis plus d'un an les gendarmes enquêtaient sur plusieurs vols par effraction commis au préjudice de magasins Orange et SFR, implantés à Gisors et Gournay-en-Bray. Le préjudice s'élève à plus de 150.000 euros de téléphones portables.

Ils défoncent la vitrine avec une voiture volée

Gournay-en-Bray, les malfaiteurs avaient défoncé la vitrine de la boutique Orange en la percutant violemment avec une voiture bélier, une Clio volée la veille dans la commune. C'était dans la nuit du 25 au 26 avril 2013, vers 4 heures du matin, rue du docteur Duchesne en plein centre-ville. Les individus s'étaient emparés d’une partie des téléphones et des tablettes numériques exposés dans le magasin et stockés dans l'arrière boutique.

Le casse n'était pas passé inaperçu : des voisins avaient été réveillés par un bruit sourd « comparable à celui d'une explosion. ». La Clio avait été retrouvée abandonnée lors des recherches entreprises par la gendarmerie.

La 3e attaque en quelques mois

Gisors, en juin 2013, c'est également un magasin Orange qui avait été victime d'une attaque en pleine nuit par un commando composé d'au moins trois hommes encagoulés. Même mode opératoire : ils avaient défoncé la vitrine avec une voiture bélier. En trois ou quatre minutes ils faisaient main basse sur une vingtaine de téléphones portables et de tablettes numériques, avant de prendre la fuite à bord d'une BMW en direction de la région parisienne.

Les gendarmes avaient pris en chasse le véhicule mais l'avait perdu de vue à un moment. La BMW devait être retrouvée dans la journée avec à l'intérieur le matériel volé. C'était la troisième fois en quelques mois que cette boutique Orange était victime d'une telle attaque.

La même équipe ?

Plus récemment encore, en février dernier, toujours à Gisors, une boutique SFR était braquée à l’heure de la fermeture par deux individus cagoulés et armés. Ils ont dérobé un stock de téléphones dont le montant a été estimé à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

S'agit-il de la même équipe qui a opéré à Gisors et Gournay-en-Bray ? Il faudra attendre la fin des gardes à vue pour connaître la réponse.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE