Sotteville-lès-Rouen : le conducteur de l'Audi A3 n'avait plus de points sur son permis


Mardi 23 Septembre 2014 à 12:12 l Actualisé Samedi 27 Septembre 2014 - 21:45



Le conducteur de l'Audi n'avait plus de points sur son permis (Photo d'illustration)
Le conducteur de l'Audi n'avait plus de points sur son permis (Photo d'illustration)
Visiblement mal à l'aise à la vue des policiers pourtant en civil, le conducteur d'une Audi A3 a attiré l'attention d'un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC) en patrouille rue Georges Laroque, à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime).

Il était 1h40 la nuit dernière lorsque l'automobiliste qui manoeuvrait pour sortir d'une place de stationnement a été contrôlé. L'homme au volant, âgé de 22 ans et domicilié à Saint-Etienne-du-Rouvray, indique d'emblée qu'il n'a pas son permis sur lui. Dès lors, les policiers interrogent le système national des permis de conduire et constatent que le jeune homme a épuisé son quota de points et qu'il est sous le coup d'une mesure de suspension de six mois notifiée en mai dernier.

43 g de cannais dans son sac à main

La passagère qui l'accompagne explique que l'Audi A3 lui appartient. Elle se propose alors de prendre le volant. Mais alors qu'elle cherchent ses papiers, les gardiens de la paix remarquent la présence d'une demi savonnette de résine de cannabis (43 grammes environ) dans son sac à main. La jeune femme affirme que la drogue appartient à son ami, ce que ce dernier confirme.

Tous les deux sont placés en garde à vue pour explications. Le conducteur de l'Audi est soumis à un dépistage d'acoolémie qui se révèle positif : 0,80 g par litre de sang. Il sera poursuivi pour conduite sans permis en état de récidive et sous l'empire d'un état alcoolique, mais aussi pour usage et détention de stupéfiants. Il est ressorti de l'hôtel de police avec en poche une convocation par officier de police judiciaire (COPJ) pour le 7 octobre prochain.

Sa passagère, âgée de 18 ans, qui a reconnu consommer de la drogue depuis l'âge de 16 ans, devra se soumettre à un stage de sensibilisation aux dangers des stupéfiants.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com