Publicité.



SEINE-MARITIME.

Soirée arrosée à Bolbec : il est roué de coups et menacé de mort par ses invités


Publié le Jeudi 12 Février 2015 à 12:19 l Actualisé le 12/02 - 14:55


La victime a pu échapper à ses agresseurs et se réfugier au commissariat de police proche de chez lui, rue Thiers (Photo d'illustration @Google Maps)
La victime a pu échapper à ses agresseurs et se réfugier au commissariat de police proche de chez lui, rue Thiers (Photo d'illustration @Google Maps)
La soirée qu'il avait prévue chez lui, à Bolbec, s'est terminée à l'hôpital. Ses deux invités, SDF, l'ont roué de coups, sans motif.

Les faits se déroulent dans la nuit de lundi à mardi. Il est autour de 2h30 du matin. Dans un petit appartement de la rue Thiers, à deux pas du commissariat de police, les esprits s'échauffent sous l'effet de l'alcool. Le locataire des lieux, un homme de 53 ans sous curatelle, est insulté par l'un des amis SDF, âgé de 32 ans, qu'il a invité.

Mais il a beau ne pas ne laisser faire et se rebiffer, il est de nouveau frappé au visage par le trentenaire. Un deuxième invité (30 ans), également sans domicile fixe, vient à la rescousse du premier et s'acharne lui aussi sur le quinquagénaire qui est roué de coups de coups et menacé de mort.

15 et 6 mois de prison ferme

Un témoin de la scène, dont on ignore s'il était dans l'appartement, appelle police-secours, tandis que, entre-temps, la victime parvient à s'éclipser et à se rendre au commissariat tout proche. Les deux agresseurs, en complet état d'ébriété, sont interpellés et placés en garde à vue pour "violences aggravées".

Lors de leur audition, dans les locaux de la sûreté urbaine, les deux individus se rejettent la responsabilté des violences qui ont valu quand même 6 jours d'incapacité totale de travail à la victime. Ils sont néanmoins déférés hier mercredi devant un magistrat du parquet du Havre qui leur notifie une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Celui âgé de 30 ans, auteur des menaces de mort, a été condamné à 15 mois d'emprisonnement ferme, son accolyte à 6 mois de prison ferme. Ils ont été arrêtés à l'audience et transférés au centre pénitentiare de Saint-Aubin-Routot.

Tous deux sont connus pour des faits de violences et de menaces de mort.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE