Série de vols en zone rurale dans l'Eure : la gendarmerie appelle plus que jamais à la vigilance


Dimanche 3 Mai 2015 à 22:11 l Actualisé Lundi 4 Mai 2015 - 00:34



La gendarmerie multiplie les patrouilles dans les zones rurales les plus exposées (illustration)
La gendarmerie multiplie les patrouilles dans les zones rurales les plus exposées (illustration)
Une enquête a été ouverte par la gendarmerie à la suite d'un vol par effraction commis au préjudice du magasin Baobab, implanté en bordure du CD 613 (ex-RN13) à Gauville-la-Campagne (Eure). Les faits ont été découverts par le commerçant vendredi matin 1er mai.

Les premières constatations ont permis d'établir que le ou les cambrioleurs se sont introduits en fracturant le grillage de la clôture et brisant la vitre d'une porte arrière. Les locaux ont été fouillés par les auteurs qui ont dérobé du matériel de jardinage. Le montant du préjudice est en cours d'évaluation.

A Mandeville, près du Neubourg, c'est également du matériel de jardinage et trois tronçonneuses qui ont été volés au cours d'un vol par effraction commis dans la nuit de jeudi à vendredi 1er mai dans le garage non verrouillé d'une propriété.

Dans cette commune, dans la même rue et même nuit, un autre vol par effraction a été constaté dans une dépendance. Un vélo et des bouteilles de spiritueux ont disparu. Pour les enquêteurs les faits ont sans doute été commis par la même équipe.

La gendarmerie enquête également trois autres vols par effraction. A Acquigny, toujours dans la nuit du 30 avril au 1er mai, le ou les auteurs d'un cambriolage dans une résidence principale ont fouillé l'habitation et sont repartis avec du matériel multi-média et des bijoux.

A Saint-Pierre-des-Fleurs, la porte principale du gymnase de la commune a été fracturée au cours de la nuit du 1er au 2 mai. La mairie devait faire un état des lieux pour vérifier s'il y a eu vol. Enfin, à Saint-Didier-des-Bois, des individus ont fait main basse sur des bouteilles de vin entreposées dans une dépendance d'habitation dont le barillet de la porte à été forcé.

Les gendarmes appellent à la vigilance

La compagnie de Louviers appelle une nouvelle les habitants à observer la plus grande vigilance et à prendre les précautions les mieux adaptées pour empêcher toute intrusion dans leur maison, pavillon ou appartement. Il convient tout d'abord de bien verrouiller portes et fenêtres, de fermer les volets et de ne pas oublier le cas échéant d'activer le signal d'alarme.

Il est recommandé le soir, en cas d'absence, de laisser une lumière allumée.

Les voisins peuvent avoir aussi un rôle très dissuasif à jouer dans la journée notamment. Quoi qu'il en soit, il ne faut pas hésiter à signaler aux forces de l'ordre (gendarmerie ou police) toute présence d'inconnus ou de véhicules suspects en composant le 17.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com