Publicité.



La direction évoque la création d'une tournée supplémentaire. La proposition va être soumise au vote du personnel gréviste ce lundi 27 avril, au cours d'une assemblée générale.

Seine-Maritime : vers un 8ème jour de grève au centre de tri d'Yvetot ?


Publié le Dimanche 26 Avril 2015 à 17:58 l Actualisé le 26/04 - 23:47


Illustration
Illustration
Les agents du centre de tri postal d'Yvetot entament ce lundi matin 27 avril leur huitième jour de grève. Une assemblée générale des grévistes devra décider, à l'issue d'un vote, de la reconduction ou non du mouvement entamé lundi 20 avril, à l'appel de l'intersyndicale Sud PTT - CGT - UPAE (Unis Pour Agir Ensemble).

Samedi, après une semaine de bras de fer, syndicats et direction se sont mis à la table des négociations. Objectif : trouver une issue au conflit satisfaisante pour les deux parties. La direction aurait ainsi proposé la création d'une tournée supplémentaire sur la base d'un réaménagement d'autres tournées. L'intersyndicale réclame, elle, deux tournées supplémentaires. 

Venue d'un huissier

A l'origine de ce mouvement de colère, le projet, précisément, de réorganisation du centre de tri. Selon les salariés, la réorganisation de leurs conditions de travail va entraîner une surproductivité "en minimisant le temps nécessaire pour les tournées". Autrement dit, le périmètre des tournées des postiers devrait être élargi : "le facteur ne pourra plus distribuer le courrier dans le temps imparti", estime Sébastien Delamarre, au nom de l'intersyndicale.

Vendredi, la tension était palpable dans le centre de tri à cause, notamment, de la présence d'un huissier venu constater l'entrave à la liberté du travail.

Soutien d'élus de gauche

Le courrier est depuis une semaine distribué au compte-gouttes à Yvetot et dans la quarantaine de communes qui dépend du centre de tri. Les grévistes ont reçu le soutien de plusieurs élus du canton, dont celle du maire socialiste d'Yvetot, Emile Canu, ainsi que de Martine Blondel et du maire de Caudebec-en-Caux Bastien Coriton, tous deux récemment élus conseillers départementaux dans le canton de Notre-Dame-de-Gravenchon.

Selon la direction du centre de tri qui emploie une petite centaine de facteurs et trieurs, ce mouvement n'aurait pas trop de répercussions sur la distribution du courrier dans la mesure où elle s'appuie sur des effectifs extérieurs et des intérimaires.

Pour l'heure, la suite ou non du mouvement appartient au personnel et à la décision que prendra la majorité des grévistes ce lundi 27 avril.

 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE