Publicité.



Ses agresseurs lui volent téléphone et argent

Seine-Maritime : un jeune homme victime d'une extorsion à la gare de Rouen


Publié le Jeudi 15 Janvier 2015 à 11:38 l Actualisé le 15/01 - 12:58


L'agression s'est produite devant l'agence de la Caisse d'Epargne (près de la gare SNCF) où le jeune homme venait de retirer de l'argent au distributeur automatique (Photo d'illustration @Google Maps)
L'agression s'est produite devant l'agence de la Caisse d'Epargne (près de la gare SNCF) où le jeune homme venait de retirer de l'argent au distributeur automatique (Photo d'illustration @Google Maps)
Un Rouennais a été victime d'une extorsion hier soir (mercredi) alors qu'il venait de retirer de l'argent à un distributeur automatique dans le quartier de la gare SNCF, à Rouen. Ses deux agresseurs ont été arrêtés.

Vers 22h30, un homme de 19 ans se présente à l'accueil de l'hôtel de police, rue Brisout de Barneville. Il explique aux policiers qu'il a été victime, une heure plus tôt, d'une agression par deux hommes qui lui ont dérobé son smartphone et les 40€ qu'il venait de retirer. Il entre un peu plus dans les détails et raconte que ses agresseurs l'ont contraint également à leur remettre la carte bancaire de sa mère ainsi que le code confidentiel leur permettant ainsi de retirer immédiatement de l'argent.

Menaces de mort et de représailles

Au départ, les deux individus avaient accosté le jeune homme pour lui demander des feuilles à rouler du tabac. Mais rapidement, l'un des hommes avait empoigné l'encolure de sa veste et lui avait demandé de vider ses poches. Le complice avait quant à lui fouillé le sac à dos de la victime. Avant de s'enfuir, les agresseurs devaient restituer la carte bancaire ainsi que la carte sim du téléphone au jeune homme et le menacer de représailles et de mort s'il avisait la police.

Informé des faits par radio, un équipage de la brigade anti-criminalité (Bac) s'est rapidement rendu sur les lieux de l'agression en compagnie de la victime qui a pu donner un signalement très précis des agresseurs dont l'un était reconnaissable à la veste de foot de l'équipe de Barcelone qu'il portait.

Formellement identifiés par la victime

Les recherches  ont permis de retrouver rapidement les auteurs qui déambulaient rue du Général Leclerc. La victime les a immédiatement et formellement reconnus. Les deux suspects, âgés de 19 et 18 ans, ont été interpellés. Le plus âgé, domicilié à Petit-Quevilly, était en possession du smartphone blanc et de 550€ en liquide.

Tous les deux ont été ramenés à l'hôtel de police pour être placés en garde à vue.  





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE