Publicité.



Seine-Maritime : sans l'intervention des gendarmes, elle serait morte


Publié le Lundi 4 Mai 2015 à 19:43 l Actualisé le 07/05 - 23:28


Sans l'intervention des gendarmes, l'issue aurait été fatale pour cette femme de 54 ans qui voulait mettre fin à ses jours (Illustration)
Sans l'intervention des gendarmes, l'issue aurait été fatale pour cette femme de 54 ans qui voulait mettre fin à ses jours (Illustration)
La mission des gendarmes n'est pas seulement de verbaliser les mauvais conducteurs, ils sont là aussi, et surtout, pour assurer la protection des biens et des personnes. Parfois même, leur intervention est salutaire dans certaines situations. Comme en témoigne ce fait divers qui aurait pu se terminer dramatiquement.

il 
s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi 2 mai. Les gendarmes du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) d'Yvetot assurent une surveillance, comme ils le font régulièrement, aux abords de la forêt de Maulévrier-Sainte-Gertrude.

Soudain, ils remarquent un véhicule stationné dans un endroit très isolé. Ils décident alors d'aller vérifier s'il s'agit d'une voiture volée qui aurait été abandonnée là. En s'approchant, ils constatent que le moteur tourne. La radio est à fond. Une femme est à l'intérieur, qui semble dormir.

Des boites de médicaments vides sur le siège

Les gendarmes frappent à plusieurs reprises à la vitre de la portière, mais n'obtiennent pas de réponse. Dans le faisceau de leur lampe torche, sur le siège passager, ils remarquent une bouteille d'alcool vide et trois boites de médicaments vides. Toutes les portes étant verrouillées, ils brisent le déflecteur de la portière et découvrent que la femme affaissée sur le volant est inconsciente et présente des difficultés respiratoires importantes.

Les gendarmes lui prodiguent alors les premiers gestes de secours et alertent le centre opérationnel d'incendie et de secours (CODIS) qui dépêche une ambulance médicalisée. Le SAMU arrive également sur les lieux. Lautomobiliste, âgée de 54 ans, est prise en charge et emmenée au centre hospitalier de Lillebonne. Son pronostic vital ne serait plus engagé.

Selon le médecin qui a examiné la victime, sans l'intervention des gendarmes, l'issue aurait été fatale pour cette femme qui voulait en finir avec la vie.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE